France : Les 100 ans de la bataille meconnue de Vimy

Vimy JTC
© Radio-Canada

Les autorités canadiennes, françaises et britanniques célèbrent dimanche 9 avril 2017, le centenaire de la bataille de Vimy remportée par le Canada face aux Allemands lors de la première guerre mondiale. Quelque 20 000 personnes sont attendues à la commémoration. Un événement majeur pour le Canada, mais qui reste peu connu en France.

dans
La bataille de Vimy ? C'est le "verdun canadien", selon Jean-Michel Lacroix, professeur émérite de civilisation nord-américaine à l’université de Paris 3 Sorbonne, sur Francetvinfo. Eric Labayle, historien militaire, est l'un des premiers à s'intéresser à cette bataille, grande oubliée des livres d'Histoire français, à la fin des années 1990, explique-t-il au HuffPost. Cet affrontement entre troupes françaises, britanniques, puis canadiennes face à l'armée allemande, du 9 au 12 avril 1917, a pourtant "conduit à la naissance de la nation canadienne", poursuit Jean-Michel Lacroix.
 

La bataille de Vimy en cinq points

 
  • Vimy, commune du Nord de la France
Vimy est située à équidistance de Lens et d'Arras, en région Hauts-de-France 
 
 
  • Point stratégique 
Cette crête de 145 mètres de haut est l'un des points forts du dispositif défensif de l'armée allemande, surplombant les tranchées des alliés. Les Allemands s'en emparent au tout début de la guerre, en octobre 1914.
 
  • Échec des Français et des Britanniques

Enjeu de nombreux assauts par les Français et les Britanniques entre 1915 et 1917, plus de 150 000 soldats seront tués durant ces deux années d'attaques perdues.

  • Première offensive décisive sous les couleurs canadiennes
Au printemps 1917, les Britanniques préparent la bataille plus générale d'Arras. Ils ordonnent alors au Corps canadien, jusque-là incorporé au sein de l'armée britannique, de s’emparer de la crête de Vimy. Sous le commandement du général Julian Byng, les quatre divisions canadiennes, soit quelque 80 000 soldats, unissent ainsi leurs forces pour conduire l'assaut pour la première fois sous leurs propres couleurs. En seulement trois jours, ils parviendront à reprendre la crête, malgré plus de 3 600 morts et 7 100 blessés dans leurs rangs.
 
  • Symbole pour le peuple canadien
Pour la jeune nation canadienne devenue indépendante 50 ans plus tôt, la bataille de Vimy constitue un moment fondateur. "Cette victoire contre les Allemands leur a permis d'être considérés par la couronne comme une véritable armée à part entière et de peser un peu plus en tant que dominion de l'empire britannique", explique l'historien Eric Labayle au HuffPost.
 
Répétition de la cérémonie du centenaire au Mémorial canadien de Vimy, à Givenchy-en-Gohelle, en France, le samedi 8 avril 2017
Répétition de la cérémonie du centenaire au Mémorial canadien de Vimy, à Givenchy-en-Gohelle, en France, le samedi 8 avril 2017
© AP Photo/Virginia Mayo
La France a d'ailleurs offert une partie de la crête au Canada, où a été inauguré en 1936 un gigantesque mémorial, le plus grand dédié aux combattants canadiens. C'est dans ce lieu que la cérémonie du centenaire de la bataille se déroule ce dimanche 9 avril en présence du Premier ministre canadien Justin Trudeau, du président français François Hollande ou encore du prince de Galles, Charles. Environ 20 00 personnes sont attendues, soit cinq fois plus qu'à Verdun en mai 2016.