Info

Première guerre mondiale : elle devait être la “der des ders“

Des soldats français à Verdun en 1916 - Les restes d'une tranchée à Verdun
Des soldats français à Verdun en 1916 - Les restes d'une tranchée à Verdun
dans
Entre 1914 et 1918, ce conflit a atteint une intensité et une échelle inconnue jusqu'alors.

Plus de 60 millions de soldats y ont pris part, et plus de 10 millions victimes civiles ou militaires y ont trouvé la mort.

Ce conflit a redessiné les cartes de l'Europe et du Moyen-Orient : effondrement ou fragmentation des empires austro-hongrois, russe et ottoman. L'Empire allemand a disparu et l'Allemagne a vu son territoire réduit.

Pour la première fois, au sortir de la guerre, une institution internationale a été créée dans le but de prévenir les conflits à venir : la Société des nations.

Tout le monde voulait croire que la Première guerre mondiale serait la "der des ders".

Sommaire du dossier


Comment se souvenir ?

Y a t-il trop de commémorations ou pas assez ? Comment intéresser les jeunes générations au passé ? Les réponses en vidéo.

Lire l'entretien avec Sophie Ernst, philosophe et chercheur associé à l’Institut national de recherches pédagogiques

Les troupes coloniales

Engagées de gré ou de force, elles étaient la "force noire" de l'armée française. Reportages sur ces soldats oubliés et entretien exclusif avec Abdoulaye Wade, président sénégalais.

On les appelait les Poilus

On estime aujourd'hui à trois le nombre de vétérans de la première guerre mondiale encore en vie.

Images de la Grande guerre

La Première guerre mondiale s'est aussi jouée sur le terrain de la propagande.


Dossier réalisé par Sylvie Braibant, Laure Constantinesco et Christèle Magnout.

Repères

Troupes coloniales françaises en Bulgarie, septembre 1918 - L'Illustration
Troupes coloniales françaises en Bulgarie, septembre 1918 - L'Illustration
Plus de 60 millions de soldats ont pris part au Premier conflit mondial du XXème siècle, l'un des plus meurtriers : plus de 10 millions de personnes y ont trouvé la mort et environ 20 millions n'en sont pas revenues valides.

Cette guerre opposa deux grandes alliances, la Triple-Entente et celle des Empires centraux.

La Triple-Entente était composée de la France, de la Grande-Bretagne, de la Russie et des empires qu'elles contrôlaient en tant que grandes puissances coloniales. La coalition des Empires centraux était initialement constituée de l'Allemagne, de l'Autriche-Hongrie et des empires sous leur emprise. L'Empire ottoman les rejoignit en octobre 1914, suivi un an plus tard du Royaume de Bulgarie.

La France y engagea ses troupes coloniales, issues de son empire, principalement d'Afrique, constituées d'un million de soldats. En réalité, plus de la moitié d'entre eux seront envoyés au front, Algériens, Marocains, Tunisiens, Africains noirs, Malgaches et Indochinois. Près du quart de ces engagés ne reviendront pas.