Info

Présidentielle 2012 : Martine Aubry candidate à la primaire socialiste

dans
Dernière dans la course, Martine Aubry, l'actuelle secrétaire nationale du Parti socialiste et maire de Lille, l'une des plus grandes métropoles françaises, a annoncé le mardi 28 juin 2011 sa candidature à la candidature pour l'élection présidentielle de 2012.

En effet les candidats socialistes (qui pourraient être plus de dix, dont Ségolène Royale déjà dans la course en 2007 et François Hollande, ancien secrétaire national du PS) se présentent d'abord à une primaire où ils seront départagés par l'ensemble des électeurs français, en tout cas tous ceux qui veulent participer à ce choix.

Extrait de son annonce depuis Lille.
Présidentielle 2012 : Martine Aubry candidate à la primaire socialiste

L'avis de Pierre Marlet, correspondant de la RTBF à Paris.

28.06.2011
"Une annonce faite d'une manière qui ressemble à Martine Aubry, tout en sobriété, bien orchestrée".
"Martine Aubry a désigné clairement son adversaire, elle a parlé de la France du repli, de la France qui a peur, de la France qui favoriserait les plus riches, c'est selon elle la France de Nicolas Sarkozy".

Présidentielle 2012 : Martine Aubry candidate à la primaire socialiste

Martine Aubry, biographie express

AFP
Fille de Jacques Delors qui avait renoncé en 1994 à l'élection suprême, Mme Aubry, 60 ans, a été plusieurs fois ministre et notamment numéro deux du gouvernement Jospin. Elle est depuis 2001 maire de Lille, une ville qu'elle a contribué à transformer en capitale européenne. Elle est devenue première secrétaire du PS, à l'issue du délétère Congrès de Reims fin 2008.
Comme elle l'avait promis, Mme Aubry a strictement respecté le calendrier qu'elle s'était fixé, en se déclarant au premier jour du dépôt officiel des candidatures à la compétition socialiste, qui débute mardi pour s'achever le 13 juillet.

Il y a encore quelques mois, elle avait signé une sorte de pacte avec Dominique Strauss-Kahn, ex patron du FMI, aujourd'hui accusé de crimes sexuels à New York.

Les candidats socialistes déclarés

Martine Aubry, Première secrétaire du PS.
Ségolène Royal, présidente du conseil régional de Poitou-Charentes.
François Hollande, député et président du conseil régional de Corrèze.
Manuel Valls, maire d'Évry et député de l'Essonne.
Arnaud Montebourg, député et président du conseil général de Saône-et-Loire.
Daniel Le Scornet, ancien président de la Fédération des mutuelles de France.
Anne Mansouret, conseillère régionale de Haute-Normandie. 
Hacène Mezrag, militant socialiste de Tourcoing. 
Will Mael Nyamat, militant socialiste à la fédération PS de Londres. 
Christian Pierret, maire de Saint-Dié-des-Vosges.

Primaire du PS : Comment ça marche ?

Qui peut voter ?
Tous les citoyens français inscrits sur les listes électorales avant le 31 décembre 2010.
Les mineurs qui auront 18 ans au moment de la présidentielle, les mineurs membres du PS ou du MJS, à condition de s’inscrire avant le 31 mai, ainsi que les citoyens étrangers membres du PS ou du MJS, à condition de s’inscrire avant le 13 juillet.

Frais et engagement
Tout votant doit s'acquitter d'une participation au frais d'organisation de 1 € minimum et  signer une charte d'adhésion aux valeurs de la gauche

Les dates
Du 28 juin au 13 juillet : dépôt officiel des candidatures.
20 juillet : validation des candidatures par la haute autorité.
8 octobre : premier tour en Guadeloupe, Guyane, Martinique, à Saint-Barthelemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, en Polynésie française ainsi que pour les Français à l’étranger résidant sur le continent américain et votant dans des bureaux de vote physiques.
9 octobre : premier tour en France métropolitaine, à la Réunion, à Mayotte, ainsi que pour les Français à l'étranger résidant en Europe, en Afrique, en Asie et votant dans des bureaux de vote physiques.
15 octobre : second tour si aucun candidat n'a dépassé 50% au soir du premier tour en Guadeloupe, Guyane, Martinique, à Saint-Barthelemy, Saint-Martin, Saint-Pierre-et-Miquelon, en Polynésie française ainsi que pour les Français à l’étranger résidant sur le continent américain et votant dans des bureaux de vote physiques.
16 octobre : second tour si aucun candidat n'a dépassé 50% au soir du premier tour.
5 ou 6 novembre : convention nationale d’investiture et de lancement de la campagne.