Présidentielle 2017 : premier débat à 11 candidats, inédit en France

Premier débat présidentielle à 11
© TV5MONDE

A 19 jours du premier tour de l'élection présidentielle, les 11 concurrents en lice à ce scrutin ont débattu face aux Français pendant près de quatre heures. Un exercice inédit en France. Retour en images.

dans
C'est une première dans l'histoire de l'élection présidentielle française, 11 candidats interrogés ensemble sur une plateau de télévision. Trois heures et demi d'échange sur la question de l'emploi, de la protection des Français et du modèle social. Pas vraiment un débat, plutôt un grand oral à moins de deux semaines du premier tour, le 22 avril 2017.

"Je veux rendre la parole au peuple. Je veux que l'argent des Français retourne aux Français. Je veux remettre la France en ordre (...)", a déclaré Marine Le Pen, candidate du Front National (FN), en tête des sondages.

"Ce que je vous propose, c'est l'alternance véritable, profonde. Le renouvellement de notre vie politique complet avec de nouveaux visages, avec de nouveaux usages (...)", a annoncé Emmanuel Macron d'En Marche (EM).

Un premier débat millimétré avec ce que l'on appelle les petits candidats : les trotskistes, les souverainistes, crédités de moins de 5% des voix, qui n'hésitent pas à confronter les grands favoris sur leur moralité : "(François) Fillon (Les Républicains/LR), il est en face de moi. Que des histoires et plus on fouille, plus on sent la corruption, plus on sent la triche", a déclaré Philippe Poutou du Nouveau parti anticapitaliste (NPA), connu pour son franc-parler.

Les dernières études estiment à plus de 40% le nombre de votants encore indécis. L'enjeu était donc de convaincre, notamment pour le candidat LR, rattrapé par une mise en examen : "Qu'est-ce que c'est qu'un président exemplaire ? C'est d'abord un président qui dit la vérité aux Français sur la réalité de la France et la réalité du monde. Un président exemplaire, c'est un président qui met en oeuvre les engagements qu'il a pris devant le peuple quelles que soient les difficultés."

Un troisième et dernier débat est programmé pour le 20 avril. S'il est maintenu, plusieurs candidats ont déjà exprimé des réserves sur une date aussi proche du scrutin.