Présidentielle 2017 : lancement officiel de la campagne électorale

Les onze candidats à l'élection présidentielle française lors d'un débat télévisée le 4 avril 2017
Les onze candidats à l'élection présidentielle française lors d'un débat télévisée le 4 avril 2017
© Lionel Bonaventure/Pool Photo via AP

Temps de parole, affichage, réunions... A compter de ce lundi 10 avril 2017, la campagne présidentielle française est désormais soumise à des règles strictes : quelles sont-elles ?

dans

Avec l'ouverture de la campagne électorale dite "officielle" ce lundi 10 avril 2017, les règles de traitement médiatique changent et ce jusqu'au 21 avril à minuit, l'avant-veille du premier tour de l'élection. Fini le principe d'"équité" qui tient compte de la représentativité du parti offrant à chaque candidat une temps d'antenne. Place désormais à l'"égalité stricte" entre les onze candidats, sous le contrôle du Conseil supérieur de l'audiovisuel (CSA).
 

Ce qui change 


- Audiovisuel

Les onze candidats à la présidentielle, quel que soit leur poids politique, doivent bénéficier dès ce lundi 10 avril d'une stricte égalité de temps de parole et d’antenne dans des conditions de programmation comparables, notamment les tranches horaires. 

Chaque candidat a par ailleurs droit à dix spots de campagne d'une minute trente et huit de trois minutes trente, qui seront diffusés dans les médias audiovisuels publics durant cette période.

Le CSA peut mettre en demeure les médias qui ne respectent pas leurs obligations et infliger une sanction si l'avertissement n'est pas suivi d'effet. Il peut être saisi par des responsables politiques ou par des particuliers qui contestent le traitement médiatique de la campagne électorale.

- Affichage et réunion politique

Des affiches électorales peuvent et doivent être apposées sur des emplacements spéciaux mise en place par les mairies. Chaque candidat a droit à deux affiches : une énonçant ses déclarations, qui doit être la même sur l’ensemble du territoire, l’autre pour annoncer les réunions électorales qui sont libres pendant cette période. 

- Déclaration aux électeurs

Avant chaque tour, un candidat peut envoyer aux électeurs un texte de ses déclarations. Des versions sonore et électronique de ces textes seront mises en ligne sur le site de la commission nationale de contrôle de la campagne.

- Interdiction

Toute publicité commerciale par voie de presse et audiovisuelle à des fins électorales sont en revanche strictement interdite.

- Internet et la presse écrite
 

Ces médias ne sont pas soumis à ces règles d'égalité.