Victoire d'Emmanuel Macron: les réactions des Français de l'étranger

Au QG d'Emmanuel Macron à Montréal, les Français laissent éclater leur joie à l'annonce de sa victoire. 
Au QG d'Emmanuel Macron à Montréal, les Français laissent éclater leur joie à l'annonce de sa victoire. 
©C. François / TV5MONDE

Comme au premier tour de cette présidentielle 2017, les Français de l'étranger ont choisi massivement Emmanuel Macron. Le nouveau président français a recueilli près de 90% des voix ce dimanche 7 mai. Réactions de ces Français qui ont voté dans le monde entier. 

dans

Une victoire écrasante et sans surprise. Après avoir recueilli plus de 40% des voix au premier tour, Emmanuel Macron a remporté quasiment 90% des suffrages, ce dimanche 7 mai 2017. 

©TV5MONDE


Ce résultat au niveau international reflète celui de la circonscription de Montréal où le nouveau président français a gagné également 90% des voix contre près de 9,5% pour Marine Le Pen, du Front national. 

Si le choix d'Emmanuel Macron s'est imposé aux Français de l'étranger, c'est aussi parce qu'il est difficile pour ces Français de plébisciter une politique de repli national. C'est ce qu'expliquait Martial Foucault, directeur du Centre de recherche politique de Sciences Po, sur TV5MONDE lors du premier tour. 

Du côté des Français de l'étranger que nous avons suivis pendant toute cette campagne, c'est le soulagement qui l'emporte. 
 

Réactions des Français de l'étranger 

©TV5MONDE
 

Espoir et crainte - Elsa, 35 ans, a voté à Abidjan (Côte d'Ivoire).  
 

Emmanuel Macron a cinq ans pour agir sinon le FN passera aux prochaines élections.

Elsa, Côte d'Ivoire

"J'ai voté pour Emmanuel Macron. Évidemment, c'est un soulagement de voir le Front national (FN) repoussé, et qui obtient moins de 35%. Néanmoins, cela fait quand même 10 millions de Français que l'aventure FN ne rebute pas... C'est énorme.

En écoutant les uns et les autres hier, j'avoue que la déception est survenue : nous retombons dans les petites guerres de politiques, d'individus, ce qui a mené le FN au 2e tour. Peu de nos politiques semblent finalement avoir saisi le message : le ras-le-bol général des gens. Il faut dépasser les clivages partisans.

Emmanuel Macron a cinq ans pour agir sinon le FN passera aux prochaines élections... Et cinq ans c'est court ! Au lieu de s'atteler tous à la tâche, nos politiques vont essayer de défendre leur précarré.

Donc, pour ma part, ce sont des sentiments divers : soulagement, beaucoup d'espoir dans ce nouveau président mais aussi la crainte de voir le pays immobilisé faute de bonnes volontés ! Mais au lendemain de l'élection j'ai plutôt envie de retenir l'espoir!
"

Résignation - Pierre, 55 ans, vit en Thaïlande.

Après avoir voté Nicolas Dupont-Aignan au premier tour, il a choisi de voter blanc au second tour. En Thaïlande, Emmanuel Macron a recueilli près de 70% des voix, contre 30% pour Marine Le Pen. 
 

Pour nous les expatriés, ça ne va pas changer grand chose. 

Pierre, en Thaïlande.

"Je suis peu convaincu mais ça ne devrait rien changer pour les expatriés malgré tout. Une politique stable ne devrait pas inquiéter les marchés. Reste les législatives qui peuvent lui compliquer la tâche. "

Pierre Thaïlande 2nd tour présidentielle


Chloé, 34 ans, vit à Bâle en Suisse.

Dans cette circonscription de la Suisse alémanique, Emmanuel Macron a remporté 89.79% des voix contre 10.21% pour Marine Le Pen. 
 

Aujourd'hui, 8 mai 2017, je n'ai pas de raison d'avoir honte de mon passeport français.

Chloé, en Suisse. 


"En écoutant l'hymne européen accompagnant la marche du président Macron, je me suis dit, qu'aujourd'hui 8 mai 2017, je n'avais pas de raison d'avoir honte de mon passeport français.

Je suis heureuse qu'il s'évertue depuis le début de sa campagne, et hier aussi dans son discours, à encourager les Français qui ne se croyaient plus bons à rien. Je crois que la motivation intérieure et la prise de pouvoir sur soi-même est le premier pas vers le renouveau. 

Le peuple est le garant de la démocratie. Le personnage qu'incarne Emmanuel Macron aidera peut-être les gens du peuple à trouver la force en eux pour ne pas vouloir détruire, avec le reste, ce qui est précieux pour tous dans la République. Et qu'au lieu de détruire l'on parviendra à changer ce qui ne fonctionne pas.

L'espoir est immense mais la responsabilité de M. Macron et de ses futurs parlementaires l'est aussi. Je crois qu'il n'y aura pas de pardon dans cinq ans en cas d'échec.
"
 

>> Pour retrouver tous les portraits de ces Français qui ont voté depuis l'étranger. Cliquez sur la carte :