Présidentielle en Tunisie : Ben Ali semble indéboulonnable

Portrait de Zine el-Abidine Ben Ali dans le palais présidentiel de Carthage (2008)
Portrait de Zine el-Abidine Ben Ali dans le palais présidentiel de Carthage (2008)
dans

Une élection jouée d'avance

Organisées le 25 octobre 2009, les élections présidentielle et législatives tunisiennes ont consacré la victoire sans surprise du Président sortant Zine El Abidine Ben Ali qui entame à 73 ans son cinquième mandat.

Au pouvoir depuis 1987 – il succédait alors à Habib Bourguiba écarté pour « sénilité » - celui-ci avait officiellement remporté en 2004 99,4 % des suffrages et son parti la majorité écrasante à la chambre des députés.

Son puissant parti, le Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD) revendique 2,7 millions d'adhérents. Soutenu par les principales organisations patronales et syndicales, ainsi que par trois des huit partis « d'opposition », il dispose de tous les moyens de l’État et de la plupart des médias.

Pour cette neuvième présidentielle (et troisième « pluraliste »), le Président Ben Ali affronte formellement trois candidats de l'opposition parlementaire: Mohamed Bouchiha du Parti de l'Unité Populaire (PUP, social-démocrate), Ahmed Inoubli, du Parti de l'Union démocratique unioniste (UDU, nationaliste) et Ahmed Brahim.

Considéré comme son adversaire le plus crédible, ce dernier se présente à 63 ans sous la bannière de "l'Initiative démocratique", qui regroupe autour de son parti des personnalités indépendantes et un petit groupe de gauche non reconnu par les autorités. Son manifeste électoral jugé « contraire à la loi » a été saisi.

Autre opposant (légal) de poids, l’avocat Nejib Chebbi (60 ans) a vu sa candidature écartée à la faveur d’une modification de la loi qu’il qualifie de « sur mesure » et son Parti démocratique progressiste (PDP, centre gauche) a annoncé son retrait des législatives, pour lesquelles huit partis et 15 listes "indépendantes" demeurent en lice, tandis que différentes formations de l'opposition non reconnue appellent au boycottage.

Sommaire du dossier


“Ben Ali a pris l'habitude de se faire élire avec des scores à la soviétique“

L'analyse de Catherine Graciet, journaliste et co-auteur de La régente de Carthage, qui décrit la mainmise de la femme du président tunisien et de son clan sur le pays.

“Le système ne permet pas une alternative politique réaliste en Tunisie“

Entretien avec Vincent Geisser, chercheur au CNRS et spécialiste du monde arabe.

Pour ou contre Ben Ali ?

Débat sur le plateau de TV5Monde entre Mezri Haddad et Khemaïs Chammari.

L'opposition tunisienne peine à se faire entendre

Entretiens vidéos avec Selim Ben Hassen Bourguiba, à la tête de l'association universitaire Sciences Po Monde Arabe, Nejib Chebbi (Parti démocratique progressiste) et Souhayr Belhassen (FIDH).

Vers un cinquième mandat pour Ben Ali

En juillet 2008, Ben Ali annonçait son intention de briguer à nouveau le fauteuil de président, suite à un enième amendement constitutionnel.

Les résultats des élections tunisiennes

Présidentielle:
- Taux des suffrages obtenus:
+ Zine El Abidine Ben Ali: 89,62% (89,28% sans expatriés)
+ Mohamed Bouchiha: 5,01%
+ Ahmed Inoubli: 3,80%
+ Ahmed Brahim: 1,57%
- Inscrits: 5.296.008
- Exprimés: 4.729.649
- Taux de participation: 89,45%

Législatives:
- Sièges obtenus:
Rassemblement constitutionnel démocratique (RCD): 161
Mouvement des démocrates socialistes (MDS): 16
Parti de l'unité populaire (PUP): 12
Union démocratique unioniste (UDU): 9
Parti social libéral (PSL): 8
Parti des verts pour le progrès (PVP): 6
Mouvement Ettajdid (ex-communiste): 2
Forum démocratique pour le travail et les libertés (FDLT): 0
Parti démocratique progressiste (PDP): 0
- Inscrits: 4.974.707 (les expatriés ne participent pas au scrutin)
- Exprimés: 4.438.497
- Taux de participation: 89,40%

Tunisie : les chiffres clés


Population :

IDH : 98ième rang mondial (Selon le Programme des Nations Unies pour le Développement PNUD, l'Indice de développement humain inclut l'espérance de vie de la population, le taux d'alphabétisation et le PIB par habitant)

Taux de croissance : 0.98%, 127ième rang mondial

Taux de mortalité infantile : 22.57 décès/1000 naissances, 98ième rang mondial

Espérance de vie : 75.78 ans, 72ième mondial

* Hommes: 73.98 ans
* Femmes : 77.7 ans

Âge moyen : 29.2 ans


* Hommes: 28.7 ans
* Femmes: 29.8 ans

Groupes ethniques : Arabes 98%, Européens 1%, Juifs, autres 1%

Taux d’alphabétisation : 74.3% de la population

*Hommes: 83.4%
*Femmes: 65.3%


Économie :


1 dinar tunisien vaut approximativement (taux de change en date du 18 septembre 2009) :

1 TND = 0,77 USD
1 TND = 0,52 EUR

PIB par habitant : 5,00018 euros, 90ème rang mondial

Dette publique : 48.4% du PIB (évaluation de 2008)

Taux de croissance : 4.4% en 2008, 98ème mondial

Taux de croissance par secteurs d’activités :

* Agriculture : 10.5%
* Industrie : 37%
* Services : 52.5%

Taux d’inflation : 5 % (2008)

Taux de chômage : 14.1% (2008), 149ème mondial

Population vivant en dessous du seuil de pauvreté : 7.4%

La Tunisie produit :

Agriculture : l’olive, l'huile d'olive, la tomate, les agrumes, les betteraves sucrières, les dates, les amandes; le bœuf, les produits laitiers

Ressources Naturelles : le pétrole, le phosphate et le minerai de fer

Autres secteurs importants de l’économie : le tourisme, les textiles, les chaussures, l'agrobusiness, les boissons

Exportations : environ 12.81 milliards d'euros (2008)

Importations : environ 15. 48 milliards d'euros (2008)


Sources : Central Agence Intelligency (CIA - États-Unis), le rapport du PNUD sur le développement humain 2009 et le site Wikipédia consacré à la Tunisie