Procès du médecin de Michael Jackson : la preuve par la voix décomposée du chanteur

Une nouvelle pièce a été ajoutée au dossier sur la disparition de Michael Jackson, le “King of Pop“, décédé le 25 juin 2009. Un enregistrement téléphonique de la star, visiblement sous l'emprise du Propofol - un puissant somnifère -, produit par le procureur Walgren, met toujours plus en cause le docteur Murray, accusé d'homicide involontaire, qui risque jusqu'à 4 ans de prison.

dans
Procès du médecin de Michael Jackson : la preuve par la voix décomposée du chanteur