Info

Quand internet se paie la tête de Daech

Twitter se moque du groupe EI.
Twitter se moque du groupe EI.
Capture d'écran

Devant l’horreur des massacres d’Orlando et de Magnanville revendiqués par le groupe Etat Islamique, les internautes ont décidé de tourner en ridicule l’organisation terroriste avec le mot-clé #DaeshRevendique. Tour d’horizon.

dans
Au lendemain de la tuerie d’Orlando en Floride, qui a fait 49 morts dans la nuit du 11 au 12 juin, le groupe Etat islamique (EI) revendique l’attaque via sa branche média, l’agence Amak. Quelques jours plus tard, le 14 juin, cette même agence revendique également le meurtre du couple de policiers à Magnanville (Yvelines). 
 
Même si les auteurs de ces attaques avaient prêté allégeance à Daech – les enquêtes américaine et française doivent encore établir quel était leur lien réel avec le groupe EI – les internautes ne manquent pas d’humour et d'impertinence pour se moquer, sur Twitter, des revendications de l’organisation djihadiste. 

Temps maussade du mois de juin en France, déchirement des maillots de l'équipe de football suisse lors du match contre la France, la chute de Justin Bieber en plein concert, épreuves du baccalauréat etc. tout sert de prétexte pour décrédibiliser le groupe EI.