Quel avenir pour Liu Xia, l'épouse du dissident chinois Liu Xiaobo ?

Au centre, Liu Xia, l'épouse du lauréat du prix Nobel de la paix, Liu Xiaobo, lors des funérailles du dissident chinois à Shenyang, dans le nord-est de la province de Liaoning en Chine, samedi , 15 juillet 2017. 
Au centre, Liu Xia, l'épouse du lauréat du prix Nobel de la paix, Liu Xiaobo, lors des funérailles du dissident chinois à Shenyang, dans le nord-est de la province de Liaoning en Chine, samedi , 15 juillet 2017. 
©(Bureau d'information municipale de Shenyang via AP)

Après la mort du prix Nobel de la paix et militant des droits de l'Homme, le chinois, Liu Xiaobo, tous les regards se tournent à présent vers son épouse, Liu Xia. La poétesse et photographe est assignée à résidence en Chine depuis 2010. 

dans
 
Funéraille et interview de Pierre Aski
Liu Xia, autorisée à assister au funérailles de son mari : questions à Pierre Aski, journaliste à L'obs et ancien correspondant à Pékin de 2000 à 2005.
Liu Xia a éta autorisée à assister samedi 15 juillet aux funérailles de son époux, le visage grave, en pleurs, entourée de quelques proches. Un dernier adieu à l' homme qu'elle a aussi finalement pu accompagner jusqu'à son dernier souffle. Liu Xiaobo, écrivain, professeur de littérature, est mort à 61 ans des suites d'un cancer du foie, jeudi dernier. Arrêté en 2008, puis condamné un an plus tard à onze ans de prison pour avoir prôné des élections libres en Chine, Liu Xiaobo avait finalement bénéficié d'une mise en liberté conditionnelle en mai dernier en raison de son état de santé.


Liu Xia : une femme coupée du monde 

En 2010, alors que son mari est emprisonné depuis un an pour subversion et qu'il vient de recevoir le prix Nobel,  Liu Xia est dans le même temps placée en résidence surveillée dans son appartement de Pékin. Ses déplacements sont contrôlés et ses contacts avec le monde extérieur restent depuis limités. Vendredi, le comité Nobel norvégien s'est dit, " profondément inquiet ", pour Liu Xia, appelant Pékin à la laisser quitter le pays. Une demande appuyée par l'Union européenne et Washington, " Le monde doit se mobiliser pour la sauver, rapidement", a estimé l'avocat de Liu Xiaobo aux Etats-Unis, Jared Genser. " Elle mérite de vivre le reste de ses jours en dehors de la Chine, conformément à sa volonté, à l'abri de la peur et dans la paix et la tranquillité ", a-t-il déclaré. 

Pour les autorités chinoises Liu Xia, est " libre "

" D'après ce que je sais, Madame Liu Xia est libre ", a indiqué Zhang Qingyang, le responsable de la municipalité de Shenyang, où était hospitalisé Liu Xiaobo. Une déclaration qui reste toutefois très évasive sur les conditions de cette " liberté". Liu Xia sera-t-elle désormais réellement libre de ses mouvements et sera-t-elle autorisée à quitter le pays ? Impossible pour le moment de le confirmer. Jusqu'à ce jour, Liu Xia n'a pas pu être interrrogée par la presse internationale. " Il est préférable pour elle qu'elle ne reçoive pas trop de sollicitations extérieures durant cette période de deuil. C'est le souhait de la famille", a affirmé M. Zhang en direction des médias étrangers.

Dépressive, souffrant aujourd'hui de problèmes cardiaques, Liu Xia, 56 ans, a toujours soutenu son mari, sans toutefois prendre part directement à son combat en faveur de la démocratie. Le couple s'était rencontré au début des années 1980, unis par un amour commun pour la littérature.