Qui a tué Anna Politkovskaïa ?

dans

Crime sans châtiment

Le 7 octobre 2006, la journaliste russe Anna Politkovskaïa était tuée par balles dans le hall de son immeuble à Moscou. Par un curieux hasard, c'était aussi le jour anniversaire du président Vladimir Poutine. Le chef d'État russe avait réagi en traitant d'insignifiant l'événement et en disculpant l'État russe de toute responsabilité dans cet assassinat : Anna Politkovskaïa était bien moins gênante vivante que morte, disait-il alors...

Anna Politkovskaïa, mère de deux enfants (une fille, Vera, et un garçon, Ilia), avait dénoncé à plusieurs reprises les violations des droits humains dont se rendaient coupables les forces fédérales russes en Tchétchénie, mais aussi la milice de Ramzan Kadyrov, homme lige du Kremlin, après l'avoir pourtant combattu, sorte de despote sanguinaire à la tête de la République autonome de Tchéchénie, créature des services russes, échappant à la tutelle du Moscou. Mais Anna Politkovskaïa n'avait pas non plus épargné la violence des rebelles tchétchènes. Elle écrivait pour le bihebdomadaire Novaïa Gazeta.

Cinq ans plus tard, le mystère reste presque entier. Lom-Ali Gaïtoukaïev, un homme originaire de Tchétchénie, et un ancien policier, Sergueï Khadjikourbanov, ont été à nouveau inculpés pour assassinat en groupe organisé. Les deux individus étaient déjà en détention et poursuivis dans le cadre de cette affaire. Mais d'autres ont réussi à passer à travers les mailles de l'enquête. Un autre homme, lui aussi meurtrier présumé de la journaliste russe d'opposition, le Tchétchène Roustam Makhmoudov a bien été arrêté en Tchétchénie, en mai dernier, mais le ou les commanditaires ne sont toujours pas connus.
Même les frères de Roustan Makhmoudov, Ibraguim et Djabraïl, toujours considérés par les enquêteurs comme ses complices, ont été acquittés faute de preuve en 2009. Après l'acquittement, l'enquête avait été réouverte puis à nouveau abandonnée, et donc à nouveau voici qu'elle reprend...

Saura-t-on jamais la vérité sur la mort d'Anna Politkovskaïa ? Rien n'est moins sûr... Plus de 300 journalistes ont été tués depuis 1993, la plupart pour des raisons liées à leurs enquêtes ou reportages, en particulier dans le Caucase, où en ce mois d'octobre 2011 Kadyrov fête fastueusement ses 35 ans et présente le nouveau quartier d'affaires, flamboyant, de Grozny. La plupart de ces crimes sont restés impunis.
 

Anne et Anna, reporters de guerre

Entretien avec Anne Nivat, la seule journaliste, avec Anna Politkovskaïa, à avoir été en Tchétchénie lors du déclenchement de la guerre en 1999.
 

Anna Politkovskaïa, icône de la presse indépendante russe

En mai 2003, TV5MONDE avait rencontré la journaliste de Novaïa Gazeta. Découvrez un document exceptionnel en vidéo.
 

La liberté de la presse en Russie

Entretien avec Elsa Vidal de Reporters Sans frontières sur le second procès Politkovskaïa et la situation précaire des journalistes russes.
 

Le combat d'Anna Politkovskaïa revit sur scène

La comédienne Mireille Perrier incarne Anna Politkovskaïa.
 

Tchétchénie-Russie : l'histoire d'une guerre interminable

Retour sur les conflits entre armée russe et séparatistes tchétchènes entre 1994 et 2000.