Vidéo : les rebelles ougandais ont libéré une dizaine de paysans en RDC

RDC paysans libérés
Un récit de Simon Rodier TV5 Monde.

Depuis une quinzaine de jours, une dizaine de paysans étaient retenus par les rebelles ougandais qui sévissent dans l'est de la République démocratique du Congo. Mais loin des considérations humanitaires, ces libérations sont surtout un message adressé à la capitale, Kinshasa.

dans
"Les rebelles nous ont relâchés parce qu'ils lancent une mise en garde pour que l'armée et la MONUSCO [Mission de l'ONU pour la stabilisation en République démocratique du Congo] n'attaquent plus les positions des rebelles ougandais. Ils disent que là où ils sont c'est leur terre. A chaque perte dans leur rang, ils menacent de tuer dix civils", raconte un paysan libéré.

Les rebelles ougandais présentent, eux, cette libération comme un geste de paix. Depuis septembre 2014, la région est une poudrière. En moins de deux ans, plus de 1 100 personnes y ont été tuées. Les crimes sont souvent commis à l’arme blanche et perdurent, malgré la présence des Casques bleus et de l’armée congolaise dans la province.