Réparations de fortune

dans

Réparations de fortune

Dans ce village, seule une maison sur douze est restée debout. La boue a tout emporté. Mais ces villageois - et parce que c’est leur culture - préfèrent réparer ce qu’il reste de leur demeure plutôt que d’aller se réfugier avec des inconnus.

Hassan tente d’évacuer depuis deux jours les 1m50 de boue devant sa maison. "Quand la boue était humide, on l’a enlevée de la maison. Maintenant, il faut attendre qu’elle sèche. Ce ne sera pas avant un bon mois. Et s’il pleut trop, ce sera de nouveau un océan de boue".

Les habitants font sécher sur les toits les meubles rescapés. "J’essaie de remettre en état au moins une pièce comme ça ma famille pourra revenir et les gens du village pourront s’y abriter".