Info

Russes et Français, regards croisés dans le texte

dans

Sélection subjective d'ouvrages russes et français évoquant la figure de l'autre

Andreï Makine, écrivain franco-russe lauréar du Prix Goncourt en 1995, pour Le testament français
Andreï Makine, écrivain franco-russe lauréar du Prix Goncourt en 1995, pour Le testament français


Nous vous proposons ici un choix non exhaustif d'essais ou romans, du XIXème au XXIème siècle, où la relation entre la France et la Russie occupe une place centrale.

Adolphe Custine - La Russie en 1839

La Russie en 1839 a été rédigée par Custine entre 1840 et 1842, et publiée seulement en 1843, longtemps après son séjour en Russie. En Europe de l'ouest, le livre connaît un grand succès auprès du public. Outre la qualité des observations de Custine, ce succès résulte de l'hostilité d'une grande partie de l'opinion publique à l'égard de la politique étrangère russe.

Deux ouvrages d'Anatole Leroy Beaulieu : 1 - L’Empire des tsars et les Russes, Paris, Hachette, 1881-1889

Historien, critique d’art, Anatole Leroy-Beaulieu a beaucoup voyagé avant d’étudier la Russie, la Pologne, la péninsule balkanique. Son livre majeur, L'Empire des tsars et les Russes, offre une description des plus complètes et l'une des meilleures analyses de la Russie, celle d'hier qui contient déjà en germe celle d'aujourd'hui.

2 - La France, la Russie et l’Europe, Paris, Calmann Lévy, 1888

En effet, quel est l'avenir de l'Empire russe ? Va-t-il se désintégrer ? Le système est-il réformable ? Quelles sont les chances de la perestroïka (terme déjà courant à la fin du XIXe siècle) ? Autant de questions d'actualité auxquelles Leroy-Beaulieu fournit des réponses prémonitoires. Mais il va plus loin : parmi les problèmes essentiels figure la question religieuse : La Russie, dont la guerre contre l'Islam a été, durant des siècles, la vocation historique, montre plus de bienveillance ou d'équité envers le Coran qu'envers le Talmud. Elle est aujourd'hui une des grandes puissances musulmanes du globe. Qu'en sera-t-il demain ? L'Empire des tsars est l'équivalent, pour la Russie, du livre que Tocqueville a consacré à la démocratie américaine.

Jules Verne - Michel Strogoff

Les provinces sibériennes de la Russie sont envahies par des hordes tartares dont Ivan Ogareff est l'âme. Ce traître, poussé par une ambition insensée autant que par la haine, projette d'entamer l'empire moscovite ! Le frère du tsar est en péril à Irkoutsk, à 5523 kilomètres de Moscou et les communications sont coupées. Comment le prévenir ? Pour passer, en dépit des difficultés sans nombre et presque insurmontables, il faudrait un courrier d'une intelligence et d'un courage quasi surhumains. Le capitaine Michel Strogoff est choisi et part, porteur d'une lettre du tsar, en même temps qu'une jeune Livonienne, la belle Nadia, et que deux journalistes, l'Anglais Harry Blount et le Français Alcide Jolivet...

Léon Tolstoï - Guerre et paix

Nous sommes à Moscou, au début du XIXème siècle. A l'Ouest de l'Europe, les guerres napoléoniennes font rage, mais ici on se réunit, on organise des dîners, des réceptions auxquelles sont conviés les personnages les plus influents du monde politique, où l'on discute en français des dernières nouveautés. Jusqu'au jour où Napoléon et ses troupes entrent en Russie : le peuple se soulève et c'est toute la Russie qui chasse l'ennemi de ses frontières...

Sylvie Braibant - Elisabeth Dmitrieff, aristocrate et pétroleuse


Cette jeune Russe de 20 ans prit la tête des femmes révolutionnaires pendant la Commune de Paris. Partie de Saint Pétersbourg en 1870, grâce à un mariage blanc, comme plusieurs autres jeunes femmes de son entourage aristocratique, elle cherchait à s'émanciper tout en émancipant les autres.

André Gide - Retour de l'Urss, suivi de Retouches à mon retour de l'Urss

Plus qu'un véritable récit de voyage, ce livre décrit le désenchantement d'André Gide et de ses compagnons de voyage à l'occasion de leur séjour en Union soviétique.
Arrivé le 14 juin 1936 à Moscou, quatre jours avant les funérailles de Maxime Gorki, André Gide prononce le 18 juin sur la Place Rouge un éloge funèbre de l'écrivain officiel du régime. Dans ses Retouches, il dresse un réquisitoire du stalinisme.

"Du haut en bas de l'échelle sociale reformée, les mieux notés sont les plus serviles, les plus lâches, les plus inclinés, les plus vils. Tous ceux dont le front se redresse sont fauchés ou déportés l'un après l'autre. Peut-être l'armée rouge reste-t-elle un peu à l'abri ? Espérons-le ; car bientôt, de cet héroïque et admirable peuple qui méritait si bien notre amour, il ne restera plus que des bourreaux, des profiteurs et des victimes."

Hélène Menegaldo - Les Russes à Paris, 1919 - 1939


1919-1939, Paris, l'entre deux-guerres. Des Russes que l'on dit blancs. Un adjectif bien mystérieux... Quels chemins ces populations ont-elle suivi ? Au fil des témoignages, des hommes et des femmes racontent, non pas une mais plusieurs émigrations qui se regroupent dans différents quartiers de la ville. Ils évoquent la capitale française, les lieux d'implantation, les difficultés quotidiennes, l'intégration.

Youri Kovalenko - Paris Moscou, essai sur la vie des Russes à Paris


Dans ce tour d'horizon, le correspondant des Izvestia à Paris recense les personnalités qui se sont appropriés la vie culturelle française, mais aussi imprimé leur marque sur la capitale française...

Andreï Makine - Le testament français


Charlotte, une femme d'origine française émigrée en Sibérie avec sa mère entre les deux guerres, raconte à son petit-fils le Paris et la France de son enfance, où elle a grandi. Peu à peu, celui-ci s'imprègne de culture française à travers la langue et les récits de sa grand-mère. Cette France devient pour lui une véritable Atlantide...

Michel Cadot - Dostoïevski d'un siècle à l'autre ou la Russie entre Orient et Occident (2000)

Ouvrage original du comparatiste Michel Cadot, professeur émérite à la Sorbonne, ce livre montre, à travers l'oeuvre de Dostoïevski et ses échos dans la littérature européenne, comment l'écrivain russe a marqué l'aboutissement du roman moderne tel qu'il est apparu avec le Don Quichotte de Cervantès : l'expression de l'accord désormais impossible entre le héros et le monde.
Michel Cadot a écrit de nombreux essais sur les influences croisées dans leurs littératures entre la France et la Russie. Voir notamment "Victor Hugo lu par les Russes" et "L'ours & le coq: trois siècles de relations franco-russes".

Dominique Fernandez, Dictionnaire amoureux de la Russie (2004)

Un périple à travers le temps et l'espace, de la Russie impériale à la Russie actuelle, sans oublier l'ex-URSS communiste. Nous visitons "l'anneau d'or", ces villes et villages, vestiges de l'antique Russie, nous pénétrons l'âme russe à travers "les icônes aux figures noircies", nous continuons avec les visites guidées de Moscou, de Novgorod, de Saint-Pétersbourg... L'auteur, fin connaisseur de la Russie, nous aide aussi à mieux saisir la culture russe...
Voir aussi "Tribunal d'honneur" du même auteur, sur le mauvais sort fait au compositeur Tchaïkovsky par la Russie tsariste, en raison de son homosexualité...

Emmanuel Carrère - Un roman russe (2007)

Un roman russe... c'est plutôt un roman français. «Un récit autobiographique», corrige immédiatement son auteur. En 2001, l'émission Envoyé spécial l'envoya sur les traces d'un soldat hongrois, arrêté en 1944 par l'Armée rouge et enfermé pendant cinquante-trois dans un hôpital psychiatrique soviétique. L'expérience fut si marquante que, quelques mois après ce premier tournage, Emmanuel Carrère retourna en Russie, le pays de sa mère, l'académicienne Hélène Carrère d'Encausse...

Catherine Gousseff - L'exil russe 1920 - 1939, la fabrique du réfugié apatride (2008)

Trop souvent réduit à l’anecdote ou à la galerie de portraits, le refuge russe en France dans l’entre-deux-guerres trouve avec le livre de Catherine Gousseff, sa première histoire sociale et institutionnelle. L’auteure, démographe et historienne, prend le temps de replacer le mythe du « Russe blanc » dans une historiographie jusqu’alors largement rédigée par ses acteurs eux-mêmes...

France / Russie : une longue relation littéraire

Mémoire de la Bibliothèque nationale de France

Napoléon se retire de Russie

par Adolf Northern (1828-1876)