Info

Saint-Etienne-du-Rouvray : commémoration un an après le meurtre du père Hamel

Cathédrale de Rouen, le 2 octobre 2016
Cathédrale de Rouen, le 2 octobre 2016
©AP/Charly Triballeau

Le 26 juillet 2016, deux djihadistes font irruption dans l'église de Saint-Etienne-du-Rouvray en banlieue de Rouen (France) en plein office. Trois religieuses, trois laïcs ainsi que l'abbé Jacques Hamel qui officie sont pris en otages. Le père Hamel sera tué par les deux terroristes avant qu'ils ne soient eux-mêmes abattus. Un an après, des commémorations sont organisées en sa mémoire.  

dans

Le meurtre du père Hamel avait suscité une forte émotion. Pour la première fois, des djihadistes se réclamant du groupe Etat islamique s'en prenaient à un religieux catholique. 

Après les attentats contre l'hebdomadaire satirique Charlie Hebdo et l'Hypercasher, la salle de spectacle le Bataclan, le Stade de France, ou encore Nice,... cette fois c'était un lieu de culte catholique qui devenait la cible de Daech, qui plus est dans une petite ville de la banlieue de Rouen. 

Un an plus tard, les rescapés témoignent sans vouloir s'exposer de trop pour autant. Et le nouveau président français Emmanuel Macron se rend sur place à Saint-Etienne-du-Rouvray pour assister à la messe commémorative.
 



> A (re)voir l'analyse du psychanalyste et professeur à l'université d'Aix-Marseille Roland Gori livre invité sur TV5MONDE le 26 juillet 2016