Info

Salon de coiffure

photo Pascal Priestley
dans

Sans visage

L'Islam caricaturalement prôné par les maîtres de la ville interdisait toute représentation des visages, même symbolique. Ceux des enseignes avaient ainsi été peinturlurés.