Seconde guerre mondiale - L'insurrection du ghetto de Varsovie

Photo extraite du rapport de mai 1943 de Jürgen Stroop à Heinrich Himmler. Légende originale en allemand : « Forcés hors de leurs trous ». Cette photo est l'une des plus célèbres de la Seconde Guerre mondiale.
Photo extraite du rapport de mai 1943 de Jürgen Stroop à Heinrich Himmler. Légende originale en allemand : « Forcés hors de leurs trous ». Cette photo est l'une des plus célèbres de la Seconde Guerre mondiale.
dans

1943 : l'insurrection du ghetto de Varsovie

1943 : l'insurrection du ghetto de Varsovie
Le 19 avril 1943, dans une tentative sans espoir, le ghetto de Varsovie se soulève pour résister aux Allemands venus déporter la population vers les camps de la mort.

Jakob Schülpmann
19 avril 2008 - 1'39

Mémoires du ghetto de Varsovie

Larissa Cain et Paul Felenbok, survivants, se rappellent de leur vie d'enfant à Varsovie, dans ce qui est devenu le ghetto, de la fuite avant l'anéantissement, du salut et de la disparition de leurs proches.

Leurs souvenirs sont à la fois précis et flous, des images et de sons, la présence et l'absence.

Ils témoignent pour se retrouver et continuer à se reconstruire...


Entretiens réalisés par Claude Vittiglio


    Chronologie

    1940

    - 1er mai : Offensive allemande à l’ouest.
    - Juin : Le Judenrat est sous les ordres des Allemands.
    - Septembre : Les chrétiens qui habitent l’emplacement du futur ghetto doivent partir.
    - 16 octobre : création du « secteur d’isolement sanitaire » au centre de Varsovie.
    - 15 novembre : Fermeture du « quartier d’habitation juif » avec des murs de 3 m de haut et 1 m de barbelés.

    1941

    - Le Judenrat recense 380 000 juifs dans le ghetto de Varsovie.
    - 1er avril : 72 000 Juifs de Pologne sont déportés dans le ghetto.
    - Mai : 450 000 Juifs s’entassent dans le grand et le petit ghetto dont la superficie a été restreinte.
    - 22 juin : L’Allemagne attaque l’Union soviétique.
    - Septembre : Diminution des rations alimentaires ; du courrier de l’étranger ;. Des cadavres jonchent les rues.
    - Octobre : Peine de mort pour toute sortie du ghetto sans laissez-passer.
    - 16 décembre : Hans Franck déclare qu’il faut se débarrasser de 250 000 Juifs.
    - fin décembre : Les cantines gratuites du ghetto distribuent chaque jour 100 000 repas.

    1942

    - 14 avril : On apprend l’extermination du ghetto de Lublin.
    - 17 - 18 avril : exécution de personnes suspectes de participation à la presse clandestine.
    - 22 juillet : Début de la « Grande Action » dans le ghetto de Varsovie. Première vague de déportation avec la participation de la police juive. Les Allemands annoncent le transfert vers l’est de population. Le Judenrat publie un décret de déportation concernant 380 000 personnes. 6000 personnes par jour doivent se rassembler au lieu d’embarquement. Adam Czerniakow se suicide le 23. « Ils exigent de moi que je tue de mes mains les enfants de mon peuple. Il ne me reste qu’à mourir ». Le témoignage de Zygmunt Frydrych (Zalman Friedrich ) sur les procédés d’extermination pratiqués à Treblinka n’est pas cru.
    - 5 août 1942 : déportation de Janusz Korczak et des enfants.
    - 12 septembre : 350 000 juifs ont été déportés à Treblinka. Il ne reste qu’environ 60 000 Juifs dans le ghetto.
    - 23 septembre : Les SS et la SD prennent en main l’administration des affaires juives à Varsovie.
    - 20 octobre : Un comité de coordination (KK) constitue l’Organisation juive de combat , O. J. C. , Zydowska Organizacja Bojowa ou ZOB avec Mordekhaï Anielewicz, Marek Edelman.
    - 2 décembre : rassemblement des résistants du ghetto, (OJC) et l’Union juive militaire, (ZZW).

    1943

    - 9 janvier : visite d’Himmler qui donne ordre d’exterminer les habitants du ghetto.
    - 18 janvier : Deuxième vague de déportation. Face à une résistance armée, les SS allemands et autrichiens doivent interrompre la « deuxième action ».
    - 19 avril : Insurrection du ghetto. Des forces allemandes, polonaises, ukrainiennes, lettones et lituaniennes, encerclent le ghetto et deux détachements de soldats entrent dans le ghetto. La résistance armée s’organise.
    - Le 23 avril : le ghetto est bouclé. Au bout de quelques jours de combat, le général SS Jürgen Stroop ordonne de mettre le feu au ghetto, enfume les égoûts, détruit les usines. Les Waffen SS, la Wehrmacht, et leurs auxiliaires prennent maison après maison.
    - 8 mai : Mordekhaï Anielewicz se suicide, comme la plupart des insurgés survivants.
    - 10 mai : Marek Edelman et quelques autres s’enfuient par les égouts.
    - 12 mai : Szmul Zygielbojm se suicide à Londres pour protester contre la conspiration du silence des gouvernements alliés.
    - 16 mai : « 180 juifs, bandits et êtres inférieurs ont été anéantis. Le ci-devant quartier juif de Varsovie n’existe plus. » écrit le SS Jürgen Stroop. Le ghetto est rasé

    1944

    1er août insurrection générale de Varsovie-2 octobre Ecrasement de l’insurrection.

    1945

    27 janvier : Libération d’Auschwitz par l’armée rouge

    Source : Cercle d'étude de la Déportation et de la Shoah