Séparatisme en Europe: pourquoi un tel besoin d'indépendance ?

La Catalogne, le Pays basque, la Corse, une partie du nord de l'Italie (la Padanie) ou la Flandre, sont autant de régions qui aspirent à plus d'autonomie pour certaines, à l'indépendance claire et nette pour d'autres. Ces nationalismes très différents ont en commun ce même besoin d'affirmer une identité et un même destin, notamment à travers la langue. C'est vrai pour la Catalogne, le Pays basque et la Flandre où l'identité passe par l'affirmation du catalan, du basque et du néerlandais. D'ailleurs, et c'est le cas en Belgique, on délimite le territoire en fonction de la langue utilisée par ses habitants.

dans
Parfois cet élément d'identité est associé à une bonne santé économique. C'est vrai pour la Flandre mais aussi pour la Catalogne avec quelques nuances. Idem dans le nord de l'Italie où la ligue du Nord a d'ailleurs construit son discours identitaire en réaction aux états du sud, plus pauvres et moins développés.

Toutes ces régions revendiquent plus d'autonomie voire leur indépendance. Certaines ont déjà négocié un degré d'autonomie plus ou moins grand. On est dans le champ du politique. C'est vrai en Catalogne. L’Écosse aussi jouit d'une autonomie qui lui permet de prendre des décisions par exemple en matière de santé. Et pour reprendre le cas belge, six réformes ont conduit à un état fédéral qui a donné de plus en plus de pouvoirs aux régions mais on sait que la N-VA veut pousser la logique plus loin.

Ces régions nationalistes souhaitent toutefois pour la plupart se maintenir dans l'Union européenne. Cela peut sembler paradoxal mais les nationalistes ne voient pas cela comme un paradoxe. Les indépendantistes écossais par exemple veulent se libérer de leur appartenance au Royaume-Uni mais pas de leur appartenance à l'Union européenne qui leur offre un cadre rassurant, un cadre législatif qu'ils partagent déjà en grande partie.

L'Union a toujours accordé une place importante aux régions. Il y a la politique régionale et le fonds européen FEDER. D'un point de vue institutionnel, il y a le comité des régions qui permet aux régions d'Europe de donner leur point de vue sur la législation européenne.

Cela dit, que l'on ne s'y trompe pas, l'Union ne reconnaît que 28 états membres et en cas de déclaration d'indépendance d'une de ces régions, elle devra inventer une nouvelle relation.


Quelles sont les tentations indépendantistes en Europe ?

64' TV5MONDE

20.09.2014Présentation : Xavier Lambrechts / Editorialiste : Slimane Zeghidour
Quelles sont les tentations indépendantistes en Europe ?