Souhayr Belhassene, présidente de la FIDH



Le procès de Jean-Pierre Bemba s'ouvre le 22 novembre 2010 à La Haye. L'ancien vice-président de la RDC va répondre devant la Cour pénale internationale (CPI) de crimes de guerre et de crimes contre l'humanité commis par ses troupes en Centrafrique entre 2002 et 2003. Meurtres, pillages et viols sont autant de faits reprochés à Jean-Pierre Bemba. La poursuite pour crimes sexuels apparaît pour la première fois devant la CPI et « c'est un événement international » selon Souhayr Belhassene, présidente de la FIDH .

dans
Souhayr Belhassene, présidente de la FIDH