Info

"Space Corps" : une future armée spatiale américaine ?

Space Corps

Des "troupes de l'espace" pourraient être créées en 2019 par l'armée américaine. Ce nouveau corps d'élite censé protéger dans un premier temps les satellites, annoncerait-il les prémisses d'une nouvelle ère militaire spatiale, digne des films de science-fiction holywoodiens ?

dans
La Chambre des représentants des Etats-Unis a approuvé hier, vendredi 14 juillet, le premier "Corps de l'espace" (Space Corps) de l'histoire de l'humanité, une nouvelle branche militaire américaine qui devrait officier au delà de l'atmosphère terrestre. Cette décision — très marquante en terme d'imaginaire collectif — n'est pas sans créer des remous dans l'administration fédérale : certains y voient une lourdeur de plus dans un organigramme militaire déjà surchargé et ne souhaitent pas sa constitution. D'autres y voient l'occasion de développer une nouvelle suprématie américaine.

La ministre de "l'Air Force" est contre

Pour la Secrétaire à la Force aérienne des États-Unis, Heather Wilson, créer une sixième branche militaire pour l'espace n'est pas une bonne idée. Cette dernière a déclaré : "Créer une Space Corps nous ralentirait et nous ferait aller dans la mauvaise direction". Pourtant, cette idée d'une force militaire de l'espace n'est pas récente, elle a déjà été soumise au début des années 2000. Alors qu'elle a été abandonnée à l'époque, cette fois-ci, c'est le président du sous-comité des services armés stratégiques, le Républicain Alabama Mike Rogers, qui a de nouveau fait la propostion d'un corps de "marines de l'espace" et qui a vu sa proposition retenue. Le vote de la Chambre n'était pas acquis, et pourtant il a passé le cap des débats pour être finalement enregistré.

Les arguments des "pour" sont simples et pragmatiques : la dépendance des Etats-Unis aux satellites en termes stratégiques est énorme, que ce soit pour la surveillance ou les systèmes GPS. S'attaquer aux Etats-Unis et les abattre, pour un ennemi comme la Chine ou la Russie est selon eux très simple, puisqu'il suffirait de détruire les satellites américains qui ne bénéficient d'aucune surveillance. La Space Corps serait donc là pour les protéger contre des frappes chinoises ou russes.

Une nouvelle force armée que le Sénat écarte

Malgré le vote de la Chambre des représentants pour la création du Space Corps dans le cadre de la loi sur la défense nationale (NDAA), le Sénat ne semble lui, pas très chaud. En effet, la version qu'il étudiera sous peu ne comporte pas le fameux amendement stipulant la création de la Space Corps. Si ce nouveau corps d'armée ne se constitue pas en 2019 comme le souhaite une partie des membres du Congès américain, il est probable qu'il le sera plus tard : l'administration Trump est très férue de spatial. Au point que certains, comme le reportage du magazine Vice le souligne, voient un plan pour une domination spatiale américaine en cours…