Sudhir Hazareesingh : " Les intellectuels d'aujourd'hui ne sont pas à la hauteur"

Dans son dernier livre , "Ce pays qui aime les idées", l'historien revient sur le rapport  original qu'entretient la France avec ses intellectuels et la vie des idées. Un rappel historique et un constat amer : à la fin du XXème siècle, la France des idées a cessé de parler au monde.

dans

Interview par Xavier Lambrecht, dans le 64' du 26 septembre 2015

L'essai de l' historien britannique Sudhir Hazareesingh, "Ce pays qui aime les idées: histoire d'une passion française", brosse un portrait intellectuel des Français, caractérisés par la passion pour le débat d'idées et la controverse intellectuelle. Historiquement, la France a "rayonné" parce qu'elle s'adressait au monde et à l'ensemble de la communauté humaine. Mais il fait également état d'une pensée française en crise, de plus en plus pessimiste et replié sur l'hexagone... Explications avec ce professeur de l'université d'Oxford au Royaume-Uni.
 

Éditions Flammarion
Éditions Flammarion