Tareek, 34 ans, employé chez Orange télécom

dans

Tareek, 34 ans, employé chez Orange télécom

Moubarak doit partir. Le message de la rue est très clair : le siège de son parti a été brûlé. Le pouvoir part en fumée. S’il reste accroché, le pays va sombrer dans le chaos et ce sera l’anarchie. Ça l’est déjà. On veut un nouveau système. Pas des nouveaux visages. Son nouveau vice président Omar Souleimane, on n’en veut pas ! C’est un ancien patron des services secrets. On ne veut ni de Moubarak, ni de ses hommes. C’est juste une manœuvre des États-Unis pour faire partir Moubarak en douceur. Je pense qu’El Baradei est l’homme qu’il faut en ce moment pour un gouvernement de transition, le temps de former une véritable opposition. Après, j’aimerais quelqu’un de plus jeune avec un vrai profil économique.