Thierry-Franck Fautré, candidat Front National

Thierry-Franck Fautré a décidé de se lancer dans la campagne pour la législative de la 1ère circonscription sous les couleurs du Front national, extrême droite. La présidente du parti, Marine Le Pen, est selon lui la seule à se préoccuper du sort des Français. 

dans
Qui êtes-vous ?

Je m'appelle Thierry-Franck Fautré, né à Paris en 1958, marié, un enfant. J'ai travaillé en Europe pour le compte de multinationales dans les hautes technologies en tant qu'Ingénieur Technico Commercial ou Directeur Commercial pendant plus de 20 ans.

Après quelques mois au Canada, je suis parti m'installer aux États-Unis où depuis 1998 j'ai créé une entreprise dans les études de développement de produits, le marketing et la vente à l'international.

Pourquoi voulez-vous être député des Français établis hors de France ?


Ma décision fut prise en janvier suite à mes contacts avec le Front National. Ma motivation réside depuis que j'ai constaté la dégradation de la France tant du point de vue politique, qu'économique et social depuis environ une année. Même si depuis plus de 15 ans ma confiance était déjà très limitée dans cette Europe.

La perte de notre souveraineté nationale à la communauté européenne qui est devenue un diktat sans que les Français aient leur mot à dire. L'imposition de la Constitution européenne et toutes les lois qui en découlent aux frais des Français. L'Euro-DM qui ne correspond pas à notre économie qui s'essouffle mais qui privilégie surtout le Grand Capitalisme libéralisé. Bref, avec une dizaine d'années d'expérience, rien de bon pour le futur de millions de Français et celui de leurs enfants.

Justement, le nombre croissant de Français qui partent pour le Canada ou les États-Unis montre la réalité de la situation en France depuis les deux dernières années.

Sur quelles problématiques faites-vous campagne ?

Les Français ont été mal compris et mal représentés par le passé. Il est essentiel d'être en Amérique du Nord pour mieux établir la corrélation entre la France et les États-Unis, le Canada. Il faut représenter les Français en les rencontrant, être en contact avec eux au quotidien, intervenir sur des problèmes tels que l'éducation : il faut travailler sur les programmes français et étrangers dans les écoles internationales et s'imposer pour garder un bon niveau d'éducation scolaire. J'en parle car je l'ai vécu ces dix dernières années avec mon fils.

Je me penche également sur le système de santé car nous savons qu'aux États-Unis les soins et frais d'hospitalisation sont très chers et que les assurances américaines réservent bien des surprises quant aux remboursements - que les assurances santé françaises ou européennes augmentent de façons insupportables chaque année. Je compte mettre en œuvre des propositions afin d'assurer aux Français de bonnes prestations à des coûts non prohibitifs.

Je souhaite qu'il y ait une aide aux jeunes qui souhaiteraient s'expatrier aux États-Unis avec une expérience professionnelle et l'amélioration de leur anglais. Les conditions d'immigration et d'obtention de visas temporaires sont onéreuses et parfois pas garanties. Les aider par des contacts clés, des organisations européennes ou américaines sérieuses, leur dire qu'on n'arrive pas aux États-Unis en se décidant du jour au lendemain.

Les États-Unis et le Canada sont de grands pays démocratiques mais les lois sont appliquées et les surprises sont parfois graves. Il faut que le lien entre les autorités nationales et les citoyens français soit maintenu. Là aussi par expérience, je connais quelques cas qui méritent la plus grande attention.

Je veux également revoir le système de taxes, "cher" dans le cœur des Français ou "chères" aux contribuables, en veillant à ce que la "non double imposition soit respectée et pas tronquée par la taxe citoyenne ou l'exit tax."

En conclusion, je veux montrer aux Français que la véritable alternative politique est celle que propose Marine Le Pen, la seule à penser au peuple français et lui rendre cette liberté qui redonnera la vigueur nécessaire à notre économie et aux respects de nos droits les plus fondamentaux.

Le site de campagne de Thierry-Franck Fautré