« Trop belle »

dans

« Trop belle »

Rim Temimi commente sa photo :

« Cette femme à la peau noire, elle est trop belle. C’est une chose qui m’a manqué à Tunis pendant les grandes manifestations, la dimension multiculturelle et multiconfessionnelle que l’on avait il y a 50 ans mais qui a quasiment disparu aujourd'hui. Avec tous les visages que j’ai croisés place Tahrir, je me suis régalée. »