Info

Trump au sommet Asie-Pacifique : "l'Amérique d'abord"

trump apec
Commentaires Léon Sanchez - TV5MONDE

Au Vietnam, les présidents Donald Trump et Xi Jinping, à la tête des deux plus grandes économies du monde, présentent leurs visions concurrentes de l'avenir du commerce mondial devant les dirigeants d'Asie-Pacifique réunis pour le sommet de l'Apec. 

dans

C'est la première visite du président américain au Vietnam, l'une des étapes de son premier voyage en Asie, le plus long dans la région d'un chef d'Etat américain depuis un quart de siècle. Ce vendredi, Donald Trump est arrivé à Danang pour y assister au sommet annuel du forum de l'Apec (Coopération économique pour l'Asie-Pacifique - Asia-Pacific Economic Cooperation) de la richesse mondiale. Dans l'après-midi, le président américain — qui a pourtant toujours évité la conscription lors de la guerre du Vietnam — rencontrera également des vétérans américains.

Une vision américaine très attentude

Trump, qui défend haut et fort sa doctrine de l'"Amérique d'abord", est très attendu par les dirigeants de l'Apec, qui veulent des clarifications sur sa vision d'"une région Indo-Pacifique libre et ouverte". Emmenés par le Japon, les ministres de l'Economie des 11 pays de l'Apec espèrent conclure un nouvel accord de libre-échange Asie-Pacifique (TPP)... sans les Etats-Unis. 

Des négociations qui s'annoncent complexes, car le TPP, conclu en 2015 par 12 pays représentant 40% de l'économie mondiale, était vu par ses défenseurs comme un indispensable contrepoids à l'influence grandissante de la Chine. Or le retrait abrupt des Etats-Unis, décidé par Donald Trump trois jours seulement après son investiture, avait désarçonné nombre de pays signataires, à commencer par le Japon et le Vietnam en tête.

 

Je mettrai toujours l'Amérique d'abord de la même manière que j'espère que vous tous dans cette pièce donnerez la priorité à vos pays respectifs.
Donald Trump

A Danang, le président américain a d'emblée exposé sa vision du commerce mondial : "L'Amérique ne tolérera pas les échanges inéquitables," a-t-il martelé, ajoutant qu'il ne laisserait "plus les Etats-Unis se faire abuser" ni signer "de grands accords qui lui lient les mains et l'obligent à renoncer à sa souveraineté".

Ouverture de la Chine vs repli américain 

Quelles sont aujourd'hui les relations entre la Chine et les Etats-Unis ? Depuis son arrivée à la Maison-Blanche, le président américain se retire de plusieurs accords internationaux à mesure que la Chine essaime sur le marché mondial. Ces dernières 48 heures, reçu à Pékin par le président Xi Jinping, Donald Trump se disait "très soucieux" d'un rééquilibrage des échanges commerciaux entre les deux puissances. Bilan en images d'une rencontre au sommet :

chine trump
Commentaire Léon Sanchez - TV5MONDE

Alors que les Etats-Unis se replient derrière le "nationalisme économique", la Chine va faire un pas en avant, estime l'analyste Ian Bremmer du cabinet Eurasia Group : "Les Etats-Unis sont de plus en plus vus comme un allié inconstant" et "même si beaucoup de pays n'aiment pas nécessairement le modèle chinois, ils vont avec ce qu'ils ont", ajoute-t-il, évoquant les nombreux immenses projets de la Chine dans la région.

De plus, Xi Jinping est ressorti renforcé du dernier congrès du Parti communiste. Il est vu comme le dirigeant le plus fort depuis des décennies, à la tête d'un pays qui se voit en puissance montante à même d'ébranler la domination américaine. La Chine a annoncé ce vendredi élargir l'accès des entreprises étrangères à son secteur financier, mettant fin à des restrictions vivement critiquées par les partenaires de Pékin — un cadeau de départ au président Trump.