Info

Trump à Paris : vers une reprise du dialogue sur le climat ?

Donald Trump et Emmanuel Macron, au cours de leur conférence commune, à l'Elysée, à Paris, le jeudi 13 juillet 2017.
Donald Trump et Emmanuel Macron, au cours de leur conférence commune, à l'Elysée, à Paris, le jeudi 13 juillet 2017.
©AFP

Lors d'une conférence de presse commune, le jeudi 13 juillet, à Paris, Emmanuel Macron et Donald Trump ont affiché leur volonté de travailler ensemble malgré leurs divergences. L'accord de Paris sur le climat figuraient parmi les sujets abordés par les deux chefs d'Etats réunis à l'occasion des cérémonies du 14 juillet.

dans
Le 1er juin 2017, Donald Trump annoncait la sortie des Etats-Unis de l'accord de Paris sur le climat, provoquant une onde de choc mondiale parmi les 194 autres pays signataires de ce texte historique. Six semaines plus tard, le président américain accueilli dans la Ville Lumière, avec tous les honneurs par son homologue français, Emmanuel Macron, dans le cadre des commémorations du centenaire de l'entrée des Etats-Unis dans la première guerre mondiale, a laissé entendre que " Quelque chose pourrait se passer " au sujet de l'accord de Paris.
 
trump à paris
©AFP
 

Le choix de l'apaisement et du dialogue

Après le retrait des Etats -Unis de l'accord de Paris, début juin, le président français s'était illustré par une réaction résumée par une phrase choc, " Make our planet great again", dans une vidéo où il s'adressait au peuple américain. Emmanuel Macron s'était alors autorisé à détourner un slogan que Donald Trump n'a eu de cesse de marteler durant sa campagne : " Make America Great Again ". 

Jeudi  13 juillet, au cours de leur conférence de presse commune à l'Elysée, le président français a priviligié la voie de l'apaisement : " Je respecte la décision du président Trump. Il va ainsi mener la réflexion et le travail qui conviennent et qui correspondent à ses engagements de campagne. Pour ma part, je reste attaché à l'accord de Paris et à la volonté qui est la mienne de poursuivre le cadre de cet accord ", a-t-il déclaré. Le chef de l'Etat français a prôné le dialogue malgré les désaccords sur le fond : " Mon souhait, c'est de continuer à discuter avec les Etats-Unis d'Amérique et le président Trump sur ce sujet qui est extrêmement important ".