Info

Un thé à 400 dollars le kilo !

dans
C’est au Stock Exchange de Calcutta qu’est fixé le prix du Darjeeling, aux enchères chaque mardi. Le record a été atteint par la coopérative Makaibari, pour son thé « silver tips » à 400 dollars le kilo en 2009.

Mais la coopérative dont le thé se vend le plus cher est Happy Valley, avec une moyenne sur toutes les qualités de thé de 1125 roupies le kilo.

Comme l’explique Kalian Sundera, responsable des enchères : « L’essentiel de la production est exportée et de plus en plus, les coopératives traitent en direct avec les acheteurs. En 12 ans, le volume vendu est passé de 6 à 3,5 millions de kilos par an. Nous vendons ce qui n’a pas été écoulé dans les bonnes qualités et principalement les thés de qualité moyenne et inférieure. Le prix de base est fixé par un testeur. Ces thés sont pour la plupart destinés aux sachets et à la grande distribution. »

Nul hasard donc à ce que les principaux acheteurs soient les géants industriels indien Tata (458 322 kilos par an) et néerlando-britannique Unilever (376 352 kilos par an).