Info

Un nouveau rapport à l'image

dans

Un nouveau rapport à l'image

Rim Temimi commente sa photo :

« On est toujours avec les agriculteurs. Cet homme qui lève le poing  m’a vue prendre la photo et ne m'a rien dit. Ce détail compte beaucoup pour moi. Avant on avait peur de la photo et cela partout dans le monde arabe. Maintenant, c'est le phénomène inverse, les gens montrent leur visage, tout le monde veut diffuser, communiquer. C’est un grand changement. C’est même quelque chose d’énorme. De complètement inhabituel. »