Info

Un séisme frappe la zone frontalière entre Irak et Iran

Sujet séisme
© TV5MONDE

La terre a tremblé dans le Nord-Est de l'Irak. Les régions frontalières turques et iranienne sont aussi touchées. Le séisme a éé ressenti jusqu'au Pakistan. Le bilan humain exact est très difficile à établir : côté iranien, le bilan officiel est de 328 morts et plus de 2 500 blessés, il y aurait 6 victimes en Irak. 

dans
Il est un peu plus de 18 heures, heure locale, ce dimanche 12 novembre à Erbil. La télévision kurde est en plein direct : à gauche de l'écran, l'image se met d'un seul coup à trembler et l'invité ne semble pas très rassuré ; la capitale du Kurdistan irakien, au Nord-Est de l'Irak, vient d'être frappé par un violent séisme.

L'épicentre de la secousse de magnitude 7,3 se trouverait au Sud d'Erbil, à quelques kilomètres de la ville irakienne d'Halabja, dans la  province Souleimaniye, frontalière avec l'Iran et la Turquie.

Un tremblement de terre ressenti pendant une vingtaine de secondes jusque dans les rues de Bagdad, la capitale irakienne. Mais la zone la plus touchée par le séisme semble être en Iran, dans la province de Kermanshah.

Les médias iraniens font état de nombreux morts et blessés dans cette région montagneuse de petits villages, précisant que les bilans devraient augmenter dans les heures qui viennent.

Le séisme aurait été ressenti jusque dans le Sud-Est de la Turquie. Située sur plusieurs lignes de faille, cette région du Moyen-Orient est l'une des zones sismiques les plus actives du monde.