Une mosaïque de peuples

L'Afghanistan est composé de multiples peuples qui ne partagent ni la même langue ni les mêmes traditions.

Mais à eux seuls, les Pachtouns, Tadjiks et Hazaras représentent 90% de la population.

dans

Les Patchounes, Tadjiks et Hazras, les trois principaux peuples

Une famille afghane qui appartient  à l'ethnie la plus importante du pays : celle des Patchounes.
Une famille afghane qui appartient à l'ethnie la plus importante du pays : celle des Patchounes.

Les Pachtounes sont des tribus montagnardes qui ont connu une forte expansion démographique du XVIIe siècle. Ce sont les fondateurs de l'Afghanistan moderne. Ce groupe ethnique est aussi présent au Pakistan, pays voisin.

C'est parmi les Pachtounes que sont nés les taliban, "ceux qui étudient". Durant la guerre contre les Soviétiques, le long de la frontière pakistano-afghane, des millions de jeunes pachtounes ont été initiés dans des madrassa (écoles religieuses) à un islam fondamentaliste.

Les Tadjiks sont persanophones d'obédience sunnite. Ils sont quatre millions regroupés autour d'Herat, à l'ouest, et dans les montagnes du nord-est, à proximité du Tadjikistan. Ce sont des cultivateurs et des commerçants qui comptent parmi les descendants des plus anciens habitants du pays. Le commandant Massoud, l'ancien chef de l'Alliance du Nord, était tadjik.

Les Hazaras sont environ 1,3 millions. Ils ont tendance à être traités en parias par les Pachtounes, sunnites, en raison de leur appartenance au chiisme. Comme les Tadjiks, ils sont persanophones. Ils descendent des conquérants Mongols qui ont envahi l'Afghanistan à la fin du XIVe siècle. Ils sont restés isolés des autres ethnies.