Info

Victoire de l'abstention aux élections législatives partielles des Français de l'étranger

Les deux législatives partielles des Français à l'étranger ont très peu mobilisé ce week-end. Deux circonscriptions étaient concernées : la zone Canada et Etats-Unis dans laquelle Frédéric Lefebvre (UMP) est arrivé en tête, et la zone Europe du sud et Israël dans laquelle la candidate PS a été éliminée.   

dans
Frédéric Lefebvre (UMP) est arrivé en tête de la première circonscription (photo AFP)
Frédéric Lefebvre (UMP) est arrivé en tête de la première circonscription (photo AFP)
Devant tous les candidats, c'est l'abstention qui est arrivée en tête, avec des taux oscillant entre 85 et 90%. Les Français de l'étranger se sont très peu mobilisés pour ce scrutin, qui s'est déroulé samedi et dimanche, et par voie électronique du 15 au 21 mai 2013.

Dans la première circonscription, qui concerne la zone Canada et Etats-Unis, c'est l'ancien ministre du Commerce extérieur du gouvernement Fillon, Frederic Lefebvre qui a porté l'UMP à la tête du premier tour.

Largement battu lorsqu'il s'était présenté dans la même circonscription en juin 2012, Frederic Lefebvre a réuni cette fois 29,15% des voix, devant le socialiste Franck Scemana, qui a obtenu 24,98% des suffrages. Le second tour les opposera le 8 juin.



Valérie Hoffenberg (UMP) arrive en tête de la 8e circonscription (Photo Jack Guez/AFP)
Valérie Hoffenberg (UMP) arrive en tête de la 8e circonscription (Photo Jack Guez/AFP)
Les élections partielles s'adressaient aussi à la huitième circonscription, concernant la zone Europe du sud et Israël. Dans cette zone, le taux d'abstention a atteint 89,63%, dépassant celui enregistré en juin 2012, déjà très haut (environ 87%).

La candidate PS Marie-Rose Koro a été éliminée au premier tour, ne recueillant que 14,61% des voix dans un scrutin qui opposait vingt candidats. C'est, là aussi, la candidate UMP qui est arrivée en tête, Valérie Hoffenberg, avec 21,84% des voix. Elle affrontera au second tour, le 9 juin, Meyer Habib, le candidat de l'UDI qui a recueilli 8% des voix.

En 2012, la circonscription avait été remportée par Daphna Poznanski-Benhamou (PS), mais le Conseil constitutionnel a annulé son élection pour cause d'irrégularités dans son compte de campagne. Elle a été déclarée inéligible pour un an.

Les résultats en détail

Première circonscription :

Frédéric Lefebvre (UMP) - 29,15%
Franck Scemana (PS) - 24,98%
Damien Regnard (Divers droite) - 12,67%
Louis Giscard d'Estaing (UDI) - 8,62%
Cyrille Giraud (EEVL) - 7,38%
Nicolas Druet (Modem) - 6%
Céline Clément (Front de gauche) - 4,15%
Thierry-Franck Fautré (FN) - 3,73%
Véronique Vermorel (Parti Pirate) - 2,49%
Pauline Czartoryska (Indépendant) - 0,27%
Nicolas Rousseaux - 0,26%
Karel Vereycken (Solidarité et Progrès) - 0,24%

Huitième circonscription :


Valérie Hoffenberg (UMP) - 21,84%
Meyer Habib (UDI-RFE)- 15,36%
Marie-Rose Koro (PS) - 14,61%
Alexandre Mickaël Bezardin (Indépendant) - 7,78%
Michèle Parravicini (Front de gauche) - 7,11%
Jonathan-Simon Sellem (Parti libéral démocrate) - 6,65%
Athanase Contargyris (EEVL) - 5,56%
Nathalie Mimoun (Indépendant) - 5,19%
David Shapira (Indépendant) - 4,22%
Albert Fratty (Indépendant) - 3,37%
Huguette Levy (Souveraineté Indépendance et Liberté) - 1,78%
Laurent Sissmann (Indépendant) - 1,24%
Sylvain Semhoun (Indépendant) - 1,11%
Alix Guillard (Parti Pirate) - 0,97%
Cyril Benjamin Castro (Indépendant) - 0,82%
Valérie Mira (Alliance écologiste indépendante) - 0,78%
Ghislain Allon (Indépendant) - 0,42%
Julien Lemaître (Solidarité et Progrès) - 0,36%
Frédéric Chaouat (Indépendant) - 0,29%
Guy Rtoussi (Indépendant) - 0,13%