Vidéo - Fidel Castro : "On pense à ceux qui ont subi la dictature", affirme Didier Reynders

didier reynders
© TV5MONDE / P.Germain

Le ministre belge des Affaires étrangères livre sa réaction après la mort de Fidel Castro. C'est, selon lui, "une page d'histoire qui se tourne". Il est interrogé par TV5MONDE, depuis Madagascar où se tenait le 16e Sommet de la Francophonie.

dans
Pour Didier Reynders : "C'est une page d'histoire qui se tourne" avec la disparition de Fidel Castro, l'ex-président cubain. Il ajoute : "On pense à son frère (NDLR : Raul Castro) mais aussi à tout ceux qui ont subi la dictature et une pression très forte sur Cuba pendant de très nombreuses années. J'espère que l'ouverture que l'ont voit aujourd'hui est une ouverture réelle."

Le ministre belge des Affaires étrangères précise que "La Belgique a toujours gardé un dialogue, une présence diplomatique forte à Cuba. Maintenant, l'Europe doit aller dans la même direction. Mais il faut que Cuba concrétise un certain nombre de gestes. (...) Un pays qui doit lui-même s'ouvrir, aller vers la démocratie, l'Etat de droit."

Didier Reynders s'exprimait au micro de TV5MONDE depuis Antananarivo, capitale de Madagascar, où se tenait ce week-end la Sommet de la Francophonie, réunissant les représentants de quelques 80 Etats et gouvernements.


Lire notre article > Toutes les autres réactions à la mort de Fidel Castro