Info

Vidéo : Haïti, le choléra risque d'alourdir le bilan de l'ouragan Matthew

haiti sujet jt
©TV5monde

Au deuxième jour de deuil national, les Haïtiens ont commencé à enterrer leurs morts dans des fosses communes, pour tenter d'enrayer l'épidémie de choléra. Selon des estimations recueillies auprès de responsables locaux, le dernier bilan après le passage de l'ouragan s'élèverait à un millier de morts.

dans
Matthew restera comme l'ouragan le plus violent à avoir frappé les Caraïbes depuis 10 ans. Moins d'une semaine après son passage, la situation reste confuse à Haïti, qui ne s'est toujours pas relevé du séisme de 2003, qui avait fait 230 000 morts.

Aux décès provoqués par les destructions dues aux pluies torrentielles et aux vents à près de 230 km/h, s'ajoutent ceux liés à une épidémie de choléra, une maladie dont la période d'incubation est très courte et qui se propage via des eaux contaminées.

Un responsable du gouvernement dans la région Grand'Anse, située dans la péninsule occidentale du pays, a précisé à l'agence Reuter que les autorités avaient commencé à enterrer les corps dans des fosses communes en raison d'un début de décomposition de ces corps.

Selon l'Agence des nations unies pour la coordination des affaires humanitaires, 1,4 million de personnes ont besoin d'une assistance humanitaire.

Appels aux dons


Les ONG multiplient les appels aux dons. La France, de son côté, a envoyé 60 militaires de la sécurité civile avec 32 tonnes de matériel notamment du matériel humanitaire de première urgence.

Pour Hélène Robin, responsable des opérations d'urgence à Handicap International, invitée de Franceinfo, ce lundi matin, l'accès à l'eau potable est "une urgence majeure".

Selon des informations gouvernementales, près de 300 écoles ont été détruites par l'ouragan, néammoins, les classes ont rouvert ce lundi matin dans les établissements qui ont été épargnés par Mathew. Les Haïtients poursuivent leur deuil national décrété pour trois jours.