Info

Vidéo - Jérusalem : la réponse des pays musulmans à la décision américaine

Reunion OCI Istanbul
Récit : Pascale Veysset, montage : Lionel Perron

Une semaine après la décision de Donald Trump de reconnaître Jérusalem comme capitale d'Israël, les dirigeants des pays de l'Organisation de la conférence islamique étaient réunis ce mercredi 13 décembre en Turquie. Ils ont appelé le monde à reconnaître Jérusalem-Est comme capitale d'un Etat palestinien.

dans

Une photo de famille qui cache bien des désaccords. Principal thème de ce sommet qui réunit à Istanbul les dirigeants des pays musulmans : la question de Jérusalem. 
Depuis la décision du président américain de reconnaitre la ville sainte comme capitale d'Israël, le monde musulman est profondément divisé.
Dès l'ouverture de ce sommet, le ton est donné : la réponse de Mahmoud Abbas  à Donald Trump est cinglante. 

Jérusalem est et restera éternellement la capitale de l'Etat de Palestine. Et il n'y aura ni paix, ni stabilité sans cela. A partir de maintenant, nous n'acceptons aucun rôle des Etats-Unis dans le processus politique.

Mahmoud Abbas, Président palestinien

Jérusalem-Est, capitale de la Palestine

Sur la même longueur d'onde : l'organisateur de ce sommet, le président turc.
Son objectif  : rallier les pays musulmans contre la décision américaine.

L'Etat de palestine depuis 1947 est tel que l'a défini le plan de partage des Nations unies. Cela démontre qu'Israël est un état d'occupation et en même temps c'est un état terroriste. J'invite tous les pays qui défendent le droit international et la justice à reconnaître Jérusalem-Est comme la capitale  de la Palestine.

Recep Tayyip Erdogan, Président de la Turquie

A l'issue de ce sommet, les dirigeants musulmans ont appelé le monde à reconnaitre Jérusalement-Est comme capitale de la Palestine.  Et cela devrait en rester là. Aucune mesure forte n'a été annoncée. Certains pays comme l'Arabie saoudite et l'Egypte ne voulant pas compromettre leurs bonnes relations avec Washington.