Windows a 25 ans, l'empire Microsoft résiste

Un quart de siècle après son lancement, le 20 novembre 1985, Windows reste le système d'exploitation informatique le plus utilisé sur la planète. Mais l'empire Microsoft peine à se déployer sur Internet et les téléphones mobiles, secteurs stratégiques de demain.

dans
Voilà 25 ans, Microsoft posait la première pierre de son empire : le système d’exploitation Windows 1.0. Ce qui provoqua l’une des plus importantes révolutions technique, commerciale et marketing dans le monde informatique.

Le jeune patron visionnaire qu’était alors Bill Gates réussit un coup de maître : faire de l’ordinateur un objet du quotidien qui doit trouver sa place sur tous les bureaux.

« À l’époque, rappelle le consultant Philippe Torres de l'Atelier BPN-Paribas, l’ordinateur c’est dans les caves, au 5e sous-sol du Pentagone. Ce sont des énormes machines réservées à une élite, ingénieurs, militaires, universitaires… Donc ce que Gates a apporté avec Windows, c’est une démocratisation de l’informatique. »


La double vision de Steve Jobs et Bill Gates
Philippe Torres : « Ils ont un numéro complémentaire...» - 1'03
Windows a 25 ans, l'empire Microsoft résiste

Captures d'écran : Windows 1.0 en 1985, Windows 98 en 1998, Windows XP en 2001 en et Windows 7 en 2009 (cliquez pour agrandir l'image).
Captures d'écran : Windows 1.0 en 1985, Windows 98 en 1998, Windows XP en 2001 en et Windows 7 en 2009 (cliquez pour agrandir l'image).
LE SUCCÈS DE WINDOWS 3

Des précisions, néanmoins, s’imposent. Lancé le 20 novembre 1985, Windows 1.0 a été, en réalité, plus un échec qu'un succès. Cette première mouture n'était pas très performante, comparée au premier Macintosh d'Apple, mis sur le marché un an auparavant par le charismatique Steve Jobs. Elle ne permettait de lancer qu’une seule application à la fois, provoquait de nombreux bugs et rendait l’exécution des tâches relativement lente. Mais des améliorations furent apportées dès l'année suivante avec Windows 2.

Et c'est avec la troisième version de Windows, commercialisée à partir de mai 1990, que Microsoft devient le leader incontesté du marché jusqu’à détenir une position monopolistique, en « signant d’habiles partenariats, en imposant une politique de licence lucrative, avec un sens poussé du marketing », précise Guillaume Deleurence de la revue spécialisée 01Net. C’est d’ailleurs à partir de 1997 que Bill Gates devient l’homme le plus riche de la planète.

Mais 25 ans après, avec l'explosion d'Internet et la montée du mobile, où est en Microsoft ? L'empire, fondé sur la révolution de l'ordinateur personnel, n'est-il pas en train de décliner ?


DES RECETTES RECORD

D'un point de vue financier, pas de doute, la multinationale est loin d'être en crise. Elle se porte même très bien. Elle vient de réaliser « un premier trimestre (de son exercice décalé) exceptionnel », a signalé dans un communiqué le directeur financier de Microsoft, Peter Klein.

Selon les derniers chiffres, publiés le 28 octobre 2010, ses recettes s'élèvent à 16,19 milliards de dollars, alors que les analystes n'en attendaient que 15,50 milliards. De même, son bénéficie net qui a bondi de 51 % et son chiffre d'affaires qui a augmenté de 25 %, s'avèrent meilleurs que prévus.

Cette excellente santé financière s'explique facilement puisque Windows reste le système d'exploitation le plus utilisé sur la planète. Il équipe près de 90% des ordinateurs.

«Windows XP, sorti en 2001, a eu une durée de vie assez incroyable, pas encore terminée, et Windows 7, lancé en avril 2009, est un vrai succès, détaille Guillaume Deleurence. Malgré quelques faux-pas - Windows ME, Vista - la notoriété et l’aura de Windows n’ont en rien été touchées. Les Mac s’adressent à un public plutôt aisé, et Linux reste très marginal car estampillé geeks. Windows a encore de beaux jours devant lui sur les PC des foyers et des entreprises. »

Pour Guillaume Deleurence, Microsoft sera encore pour un temps le géant de l'informatique : « L’entreprise possède une telle puissance - financière, recherche et développement, partenariats avec les grands constructeurs - qu’on ne peut pas parler de déclin. Microsoft est un acteur majeur, aujourd’hui, et le restera demain, que cela plaise ou non. Le monde du PC avec système d’exploitation va durer encore un bon moment, selon moi. »

Capture d'écran du moteur de recherche Bing
Capture d'écran du moteur de recherche Bing
LE VIRAGE INTERNET

Pourtant, le roi du PC n'a-t-il pas loupé des virages essentiels dans l'évolution des techniques et des modes de consommation de l'informatique ? Sur le plan stratégique, Microsoft est-il bien placé pour relever les défis de demain ? « On peut en douter, répond Philippe Torres. Depuis les années 2000, Microsoft essaie de prendre le virage de l'Internet et on ne peut pas dire qu'il ait beaucoup progressé dans ce domaine. Aucune de ses initiatives ne lui ont permis d'accéder au devant de la scène. »

Dix ans après son lancement, sa plateforme de services en ligne (messageries, chat, plateformes de vente) n'a pas réussi à s'imposer. Plus récemment, son moteur de recherche Bing, en timide progression depuis sa sortie en juin 2009, est loin d'inquiéter le puissant Google. Quant à son navigateur Internet Explorer, il reste le plus utilisé au monde mais ne cesse de perdre du terrain face à Firefox, Google Chrome et le norvégien Opera. Un secteur où « la concurrence est vivace et innovante », précise Guillaume Deleurence.

Pour Philippe Torres, « Microsoft n'a pas l'ADN Internet, n'a pas la manière de raisonner d'un Google ou d'un Facebook. Il porte en lui des mécanismes qui l'empêchent d'aller vers son avenir. Quand on est plus de 89 000 employés à travers le monde et qu'on a 60 milliards de dollars par an de chiffre d'affaires, assis sur des activités traditionnelles (logiciels, systèmes d'exploitation PC, services aux entreprises) vous ne pouvez pas réfléchir normalement, vous réfléchissez en fonction de ces activités-là. Et si vous perdez des places sur ces dernières, les marchés vous pénalisent et freinent le développement de vos ressources financières. Donc quand les troupes de Microsoft réfléchissent à leur position actuelle, elles ont du mal à réfléchir à ce que devraient être leurs positions dans l'avenir.»

Le problème de l'innovation
Philippe Torres : « Quand on est une start-up, vous pouvez vous comporter en barbare...» - 0'46

Windows a 25 ans, l'empire Microsoft résiste

LE POIDS DU MARCHÉ ASIATIQUE

Dans cette bataille du Net, Microsoft a tout de même marqué un point non négligeable. Sur le marché asiatique qui sera d'ici dix ans le plus grand marché au monde pour l'e-commerce, il s'en sort mieux que Google qui s'est fait balayer de la Chine. « Mais cela ne veut pas dire que cela sera facile pour Microsoft, nuance Philippe Torres car pour l'instant ce marché asiatique reste dominé par des sociétés asiatiques comme Baïdu ou Tencent.»

Les acteurs asiatiques à prendre en compte
Philippe Torres : « On va voir des acteurs dont on ne veut pas parler...» - 1'39
Windows a 25 ans, l'empire Microsoft résiste

LA TENTATIVE DE WINDOWS PHONE 7

En revanche, la plus grosse déconfiture de Microsoft reste celle du téléphone mobile et du smartphone. Dans ce secteur, la société américaine n'est pas parvenue à imposer son système d'exploitation, passant de 29% du marché mondial en 2008 à 5% en 2010. Microsoft a très mal résisté à la vague de l'Iphone d'Apple et du système d'exploitation Android Phone conçu par Google qui s'est ainsi propulsé à la deuxième place.

Microsoft vient tout de même de retenter sa chance avec Windows Phone 7 en octobre dernier en Europe, et en novembre aux États-Unis. Mais Guillaume Deleurence n'y croit pas, « Windows Phone 7 n’est pas sans qualités, mais pas suffisamment attractif au point d’inquiéter ses concurrents. »

Quoiqu'il arrive, il est impossible pour Microsoft de jeter l'éponge. Ce marché en pleine expansion est trop stratégique. Il sera très certainement la clé d'entrée de l'informatique de demain et la porte de l'e-commerce. Avec sa puissance financière, Microsoft peut donc encore frapper très fort.

Définitions

Un système d'exploitation est l'ensemble des programmes centraux d'un appareil informatique qui sert d'interface entre le matériel et les logiciels applicatifs.

Un navigateur est un logiciel qui permet de lire les pages du World Wide Web.

Un smartphone est un téléphone mobile intelligent qui permet d'accéder à diverses fonctionnalités (Internet, messagerie électronique, lecture de films et de musiques, GPS...)

Navigateurs et moteurs de recherche

Le marché des navigateurs
Internet Explorer de Microsoft : 59%
Firefox : 23%
Google Chrome : 8,47%

Le marché des moteurs de recherche
Google : 63%
Yahoo : 18,9%
Bing de Microsoft :12%

Smartphones et systèmes d'exploitation

Les téléphones intelligents représentent 19,3% du marché mondial des téléphones portables.

L'état du marché des systèmes d'exploitation avant l'arrivée de Windows Phone 7
Symbian de Nokia : 36,6%
Android de Google : 25,5%
Iphone d'Apple : 16,7%
Research In Motion qui produit les BlackBerry : 14,8%

Étude du cabinet Gartner, novembre 2010

Dates clé de Microsoft

1973 : les étudiants américains Bill Gates et Paul Allen créent Microsoft

1985 : lancement de Windows 1.0

1986 : Microsoft rentre en bourse

1995 : lancement du portail MSN avec la messagerie électronique Hotmail

1996 : lancement d’Internet Explorer 3.0

2000: Bill Gates cède sa place à Steve Ballmer pour s'investir dans sa fondation caritative

2010 : commercialisation du système d'exploitation pour smartphone Windows Phone 7