Info

Woody Allen : sexe, Oscars... et malaise

Dylan Farrow et Woody Allen (DR)
Dylan Farrow et Woody Allen (DR)

Woody Allen dans la tourmente. A quelques semaines de la cérémonie des Oscars, où le cinéaste est dans la course pour son dernier film "Blue Jasmine", Dylan Farrow, sa fille adoptive, l'accuse d'agression sexuelle. Des allégations vieilles de plus de 20 ans et que le cinéaste qualifie de "fausses et honteuses". La frère de Dylan Farrow soutient la jeune femme qui n'hésite pas à dénoncer le silence coupable de Hollywood dans cette affaire nauséeuse.

dans
Le trouble

"Quand j'avais sept ans, Woody Allen m'a prise par la main, et m'a conduite dans un petit grenier mal éclairé au 2e étage de notre maison. Il m'a dit de m'allonger sur le ventre et de jouer avec le train électrique de mon frère. Et il m'a agressée sexuellement. (…) Il me parlait en le faisant, me murmurant que j'étais une gentille petite fille, que c'était notre secret, me promettant que nous irions à Paris et que je serais une star de cinéma", affirme Dylan Farrow, 28 ans, la fille adoptive du réalisateur américain dans une lettre ouverte, parue sur un blog du New York Time. L'affaire déchaine les passions et sème le trouble  en pleine saison des Oscars.
Le réalisateur a qualifié dimanche soir de "fausses et honteuses" ces accusations d'agression sexuelle.  Des allégations vieilles de 20 ans et que le réalisateur a toujours démenties. Leslee Dart, la porte-parole du cinéaste,  rappelle qu'à l'époque, en 1992, alors  que le couple se déchirait pour la garde de leurs trois enfants, "une enquête minutieuse avait été menée par des experts indépendants mandatés par la cour", et qu'ils "avaient conclu qu'il n'y avait pas de preuve crédible de l'agression". Les experts avaient  conclu "que Dylan Farrow était incapable de faire la distinction entre son imagination et la réalité; et que Dylan Farrow avait probablement été manipulée par sa mère Mia Farrow. Aucune poursuite n'avait été engagée", a également souligné dimanche sa porte-parole.
Alors pourquoi exhumer cette affaire maintenant ?

Woody Allen et Mia Farrow avec les enfants Satchel et Dylan (DR)<br/>
Woody Allen et Mia Farrow avec les enfants Satchel et Dylan (DR)
La bataille de l'opinion

Ce qui a déclenché cette lettre ouverte, ça n’est pas les prémisses d’une nouvelle action en justice contre le réalisateur : dans le Connecticut, où vivaient alors Mia Farrow et ses enfants,  la prescription est de 5 ans à compter de la date du rapport de police original. Ainsi, pour des faits qui se seraient produits en 1992, une nouvelle action en justice n’est plus possible depuis 1997. Ce qui semble motiver Dylan Farrow, qui vit  désormais mariée en Floride et qui a pris un autre nom, c’est une action publique pour gagner la bataille de  l’opinion publique, la jeune femme ne supportant pas le Golden Globe récemment décerné à Woody Allen pour l'ensemble de son œuvre, ni ses dernières nominations aux Oscars : “Woody Allen n’a jamais été condamné pour aucun crime, et qu’il ait échappé à ce qu’il m’a fait m’a hantée toute ma jeunesse” ajoute sa fille adoptée. "Mon tourment a été aggravé par Hollywood accuse-t-elle. Tout le monde, à part quelques-uns (mes héros), a fermé les yeux. Woody Allen est l'exemple vivant de la façon dont notre société néglige les survivants d'agression et d'abus sexuels (...) Les acteurs l'encensent, la télévision passe ses films, les journalistes parlent de lui. Dès que je le vois, je dois dissimuler ma panique et trouver un endroit où je peux m'effondrer. Toutes les statuettes que vous lui donnez, c'est une manière de me dire: ‘‘Tais-toi et va-t-en"». Car c'est aussi le système hollywoodien qui est en cause. Ronan Farrow, 26 ans, le fils biologique du réalisateur et de Mia Farrow, soutient la position de Dylan. Au moment de la cérémonie des  Golden Globe,  il écrivait dans un tweet cinglant : "J'ai manqué l'hommage à Woody Allen. Est-ce qu'ils ont mentionné la partie où une femme confirme publiquement qu'il l'a agressée à 7 ans, avant ou après Annie Hall?" (film oscarisé du réalisateur ndlr). Dimanche, il enfonçait le clou, toujours sur tweeter  : "J'aime et soutiens ma sœur et pense que ses mots parlent d'eux-mêmes.

Blue Jasmine, en lice pour les Oscars 2014
Blue Jasmine, en lice pour les Oscars 2014
Présomption d'innocence

"Il est tragique que vingt ans après, une histoire créée par une amante vengeresse refasse surface, alors qu'elle a fait l'objet d'une enquête complète et qu'elle a été rejetée par des autorités indépendantes», a déclaré l'avocat new-yorkais Elkan Abramowitz, qui représentait à l'époque les intérêts du cinéaste. Il s’étonne,  ou feint de s’étonner, que l'affaire remonte maintenant. Elle a lieu au plus mauvais moment pour le cinéaste mais la prochaine cérémonie des Oscars offre, il est vrai,  une caisse de résonance médiatique "idéale" pour faire exploser à nouveau cette affaire.
Sony Pictures Classics, qui distribue régulièrement des films de Allen y compris son dernier opus, "Blue Jasmine," invite, comme il se doit, à la prudence et met en garde chacun contre tout jugement hâtif. "C'est une situation très compliquée et une tragédie pour tout le monde"  indique la compagnie dans un communiqué,  qui précise :" M. Allen n'a jamais été inculpé par rapport à tout cela, et mérite donc notre présomption d'innocence." 

Soon-Yi et Woody Allen
Soon-Yi et Woody Allen
Soon-Yi

Woody Allen, 78 ans, cinéaste mondialement connu (plus de 40 films, 24 nominations aux Oscars, 4 Oscars) essuie donc une nouvelle tempête.
En 1992, lorsque Dylan Farrow avait dénoncé ces faits auprès de sa mère, le couple n'avait pas résisté. Les deux stars s'étaient déchirées devant les tribunaux pour la garde de leurs enfants Moses, 15 ans, Dylan, 7 ans et Satchel, 5 ans. Après près de 15 ans de vie commune, Mia Farrow avait découvert dans l'appartement new-yorkais du cinéaste, sur la Cinquième Avenue, des photos de sa fille adoptive Soon-Yi, posant nue pour ce dernier. La jeune fille avait 19 ans. Woody Allen l'avait épousé cinq ans plus tard.
Le cinéaste qui se plaisait à dire " Mon cerveau est mon deuxième organe préféré " parle désormais avec une prudence de bon aloi. Les 6000 votants de l'Académie pour les Oscars vont bientôt faire leur choix parmi la production cinématographique 2013. Au moment de déposer leur bulletin de vote, tiendront-ils compte de cette affaire ?  Pour couper court à toute polémique et tenant à s'exprimer sur l'éventuel impact des allégations de Dylan Farrow, un porte-parole de l'Académie a tenu à préciser dans un courriel : "L'Académie distingue une réalisation de film et non  la vie personnelle des cinéastes et des artistes."