Yémen : enquêtes ouvertes après les récents bombardements

enquetes bombardements yemen
©TV5MONDE/sujet d'Antoine Delpierre

Deux enquêtes ont été ouvertes par la coalition militaire arabe, qui intervient au Yémen depuis un an et demi, après les bombardements menés contre une école et un hôpital les 13 et 15 août dans le nord du pays.

dans
Une équipe d'investigation de la coalition arabe, menée par l’Arabie saoudite, est "au courant des informations sur un raid aérien contre un hôpital à Hajja (...) et a de toute urgence lancé une enquête indépendante", a annoncé, ce lundi 15 août, l'équipe d'évaluation des incidents. Celle-ci regroupe des enquêteurs membres des pays de la coalition. L’équipe annoncera ses conclusions lorsqu’elle aura obtenu "plus d'informations de la part de Médecins Sans Frontières (MSF)".
 
D'après MSF, onze personnes ont péri et une vingtaine d’autres ont été blessées dans les raids menés plus tôt dans la journée contre un hôpital situé dans la province rebelle de Hajja au nord du Yémen. L'ONG, qui intervient dans l'établissement, a annoncé qu'un membre de son personnel fait partie des victimes.
 
Les Etats-Unis, alliés de l'Arabie saoudite à la tête de cette coalition, et Amnesty International ont tous deux condamné l'attaque. 
 
Lundi, la coalition arabe a également annoncé l'ouverture d'une enquête sur les frappes qui ont visé une école de la province de Saada samedi 13 août et dans lesquelles dix enfants sont morts. Elle a cependant nié avoir ciblé l'école, affirmant que ses avions avaient visé un centre d'entraînement des enfants au combat dirigé par les rebelles.

La coalition militaire et l'Arabie saoudite sont régulièrement accusées de bavures contre des civils, et notamment contre des enfants. Depuis son intervention en mars 2015, plus de 6400 personnes sont décédées.

Notre journaliste Karine Barzegar a joint Hassan Boucenine, chef de mission au Yémen, par téléphone :
Hassan Boucenine MSF Yemen le 16 août 2016
©TV5Monde