Info

Yvan Bourgnon : "Le réchauffement climatique, c'est quelque chose de significatif"

Une francophone navigateur Yvan Bourgnon

Le navigateur suisse Yvan Bourgnon a alerté sur le réchauffement climatique au terme de son périple solitaire de 70 jours au coeur de l'Arctique.

dans
Yvan Bourgnon a réalisé un exploit hors-norme : traverser en solitaire l'Arctique, sans assistance, sur 7500 kilomètres, de Nome, en Alaska, au Groenland, sur un catamaran de six mètres de long, sans habitacle.
Une voix maritime où seuls les brise-glace s'étaient aventurés jusque là.

"Il y a dix ans, ce parcours, c'était 80% de glaces. C'était juste impraticable si on n'avait pas un bateau en acier ou un brise-glace. Et là, avec ce petit bateau à voile, sans moteur, sans rien, j'ai finalement réussi à passer en solitaire."

Une manière pour le navigateur suisse de prouver que le réchauffement climatique était passé par là. "Le réchauffement climatique, c'est quelque chose de significatif. En discutant avec les pêcheurs sur place, ils m'expliquaient qu'ils ne connaissaient que la banquise il y a vingt ans. Forcément, on voit bien aujourd'hui que certaines zones sont ouvertes pendant troiss ou quatre mois avec juste la mer."

Le navigateur qui estimait réaliser ce parcours en 50 jours, a finalement mis 70 jours cernés les glaces, parfois au péril de sa vie.