Abdallah d'Arabie saoudite est mort : bilan d'un règne

Les djihadistes de l'Etat islamique (EI) progressent en Irak qui accuse l'Arabie Saoudite de les financer. AFP
Les djihadistes de l'Etat islamique (EI) progressent en Irak qui accuse l'Arabie Saoudite de les financer. AFP

La date exacte de sa naissance était inconnue, mais il avait plus de 90 ans. Le roi d'Arabie saoudite, Abdallah Ben Abdel Aziz Al-Saoud, est mort ce 23 janvier à Riyad d’une pneumonie. Longtemps considéré comme un conservateur, réfractaire aux évolutions du monde, il a pourtant été un diplomate de premier plan dans la région et, tant que faire se peut, un réformateur en son royaume. Retour sur le règne d'un homme réputé intègre.

dans

“Les femmes ont le droit de voter“

“Les femmes ont le droit de voter“
Au risque d'encourir les foudres des oulémas, le roi Abdallah a voulu mettre son royaume au diapason de son temps, notamment dans le domaine des droits des femmes, et limiter l'emprise des religieux radicaux sur les institutions. Avec la rédaction de TV5MONDE, bilan de vingt ans d'un règne sous pression.