Terriennes

Avons–nous enfin gagné ?

Avons-vous enfin gagné parce que des femmes se prononcent désormais contre les droits des femmes, voire contre une certaine forme d'humanisme considérée comme plus propre aux femmes ?

dans
Si la journaliste, écrivaine, femme politique française Françoise Giroud disait : "La femme serait vraiment l'égale de l'homme le jour où à un poste important on désignerait une femme incompétente", que doit-on penser de la montée en puissance des femmes dans les partis politiques ultra-conservateurs ? Elles ont été désignées par leurs pairs et entendent bien se faire entendre dans la société. 

De Sarah Palin et Michèle Bachmann, les égéries du Tea party américain, à Marine Le Pen, héritière de son père à la tête du Front National en France, en passant par une nouvelle venue sur la scène internationale, Siv Jensen, la leader du Parti du Progrès Norvégien, auquel a appartenu celui qui a tué près d'une centaine de personnes il y a quelques jours au nom de la lutte contre « l'islamisation de l'Europe » - toutes ces femmes promeuvent des valeurs ultra-conservatrices, discriminantes envers les étrangers et les non-chrétiens, sans oublier leur conception de la femme. Celle-ci n'a rien de libérée, moderne, professionnelle, elle doit avant tout être au foyer, soutien de l'homme et du nouvel ordre que ces militantes ultra-conservatrices veulent établir. 

Est-ce cela "l'égalité" dont parlait Françoise Giroud ? Après tout, si l'on accorde (trop) souvent aux femmes des qualités de cœur - humanistes, maternelles, compassionnelles - le fait que certaines font mentir ce qui peut apparaître comme des clichés réducteurs appliqués aux femmes pourrait être considéré comme allant dans le sens de leur "libération". 

Autrement dit, en rejoignant les hommes dans le militantisme d'extrême droite, dans la corruption des valeurs humanistes, dans l'abjection, même, ces femmes deviendraient bien leurs égales... 

L'ironie est de taille. Mais alors, sommes-nous condamnées à faire toujours mieux que les hommes ? Sans doute. Au nom de valeurs qui transcendent le clivage homme/femme.

Françoise Giroud n'a-t-elle pas également déclaré : "Rien n' est jamais joué si l'on se refuse à subir" ? Cela vaut aussi face aux Marine Le Pen, Sarah Palin et autres Siv Jensen.

Lysiane J.Baudu

Ancienne grand reporter à La Tribune, Lysiane J. Baudu a rencontré, pendant ses 20 ans de journalisme international, des femmes du monde entier. 

Ces "rencontres" feront l'objet de billets, qui lui permettront de faire partager ses impressions, ses analyses, son ressenti au contact de ces femmes, dont l'action professionnelle fait sens pour toutes les autres, de même que pour la société.