Afrique

Togo : les manifestations de l'opposition se renforcent

Togo sujet
© TV5MONDE

Les opposants togolais ne relâchent pas la pression : après un dernier avertissement mercredi 4 octobre au pouvoir de Faure Gnassingbé, ils enchaînent avec une marche dite de la colère. Et ce jeudi 5 octobre, le climat est beaucoup plus tendu.

dans
Dans la capitale du Togo, Lomé, la rue ne relâche pas la pression pour le 2e jour consécutif de manifestations contre le régime de Faure Gnassingbé. Une opposition unie qui durcit le ton, appelant au changement et à plus de libertés.

Une 2e journée plus tendue aussi, baptisée "marche de la colère". À Sokodé le fief de Tikpi Atchadam, le chef du parti national pan africain, la mobilisation est massive avec toujours la même revendication : le départ pur et simple de leur président. Au pouvoir depuis maintenant 12 ans, il avait succédé à son père qui avait dirigé le pays pendant 38 ans.

La principale réforme voulue par l'opposition, c'est un retour a la Constitution de 1992. Le texte prevoit un maximum de 2 mandats présidentiels qui obligerait "de fait" le chef de l'etat togolais à lâcher le pouvoir.