A la une

<strong>Déclaration des droits de l'homme et du citoyen. </strong>
En finir avec les droits de l'Homme ? Bien sûr que non. Pas sur le fond. Mais sur la forme ? Au nom de l'égalité entre les sexes, ne faudrait-il pas mieux parler de droits humains comme le font les anglophones avec human rights ?  Cette question peut sembler  anecdotique et, pourtant, elle soulève d'importants enjeux de langage comme le démontre la campagne lancée en France « Droits humains pour tout-e-s ».
Partager: 
Ajouter un commentaire
Le président tchétchène soutient un mariage forcé. 
Kheda Goylabiyeva, une adolescente tchétchène de 17 ans, a été contrainte d’épouser un chef de la police de son pays. Le tout...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Les talons réglementaires de… Monica Bellucci à Cannes, le 8 mai.
Les talons hauts ne sont pas obligatoires sur le tapis rouge cannois selon son grand organisateur, Thierry Frémaux, même s'il a...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Sur la page Facebook "Ma dignité n'est pas dans la longueur de ma jupe". 
En solidarité avec une étudiante qui n'a pas été autorisée à passer son examen à  la faculté d'Alger en raison de sa robe « trop...
Partager: 
Ajouter un commentaire
<div>
	Des manifestations anti-avortement ont lieu régulièrement au Maroc. Ici, en octobre 2012 près de la ville de Tétouan, dans le nord du pays.</div>
Au terme d'un vif débat sur le fléau des avortements clandestins dans le royaume, le Maroc devrait autoriser l'avortement dans de...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Ayelet Shaked, le 24 février 2015 à Tel Aviv.
A peine nommée, Ayelet Shaked, nouvelle ministre de la Justice d’Israël, essuie déjà le feu des critiques. A la fois pour ses...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Vaiju Naravane, auteure, journaliste, essayiste, entre deux rives, celles de France et d'Inde
Dans "Transgressions", un roman noir, qui se dévore comme un polar, l'écrivaine-journaliste Vaiju Naravane entraîne ses héroïnes...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Trop longue ou trop courte, jamais de la bonne longueur, la jupe fait couler beaucoup d’encre. De même, les talons, pantalons et sous-vêtements sont l’objet de polémiques récurrentes, un peu partout dans le monde. Les vêtements restent un puissant langage et piègent trop souvent les femmes dans un choix réducteur entre soumission et subversion.