A la une

Sisters Day Out permet aux victimes apeurées de transcender leurs réserves avec l'aide de travailleurs sociaux, de juristes, de policières, mais aussi de services ludiques
Environ 240 000 Australiennes seraient victime chaque année de violence. Parmi elles, les femmes aborigènes sont particulièrement vulnérables. Elles ont 34 fois plus de risques d'être hospitalisées à cause de la violence domestique que leurs compatriotes. Et 11 fois plus de risques d'être tuées. Le programme "Sisters Day Out" les aide à se défendre et à enrayer ce fléau. 
Partager: 
Ajouter un commentaire
Martha Diomandé (assise en robe rose) au milieu des matrones qu'elle flatte pour mieux les inciter à abandonner la pratique de l'excision dans son village natal de Kabakouma, tout à l'Ouest de la Côte d'Ivoire
Chaque 6 février, journée internationale de lutte contre les MGF, mutilations génitales féminines, on s'interroge : comment ces...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Au temps de sa splendeur, juste avant la chute, en septembre 2014, Jian Ghomeshi l'animateur adulé de CBC, participait, au milieu de Dan Levy, à gauchei et Jess Cruickshank, à droite, à une campagne contre le cancer.
Il s’appelle Jian Ghomeshi et il a été un animateur vedette de CBC, le pendant anglophone de Radio-Canada. Son émission de radio...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Des fillettes indiennes sur le chemin de l'école Burha Mayong à l'extrême Nord-Est de l'Inde
Maneka Gandhi, ministre indienne des femmes et de l'enfance a proposé de rendre obligatoire les tests prénataux de détection du...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Deux jours par mois, les vingt-et-une femmes que compte la formation troquent leur casquette de médecins, juristes, psychologues, assistances sociales ou d’agents des collectivités territoriales pour celle d’étudiantes. La formation s’adresse également aux avocats, gendarmes et policiers.
Depuis mars 2015, en France, l’Université Paris 8 en partenariat avec le Département de la Seine-Saint-Denis, au Nord de Paris,...
Partager: 
Ajouter un commentaire
Des mères et leurs bébés sur une place de Salonique, port oriental de la Grèce, lors d'un "flash mob" d'allaitement en novembre 2013 organisé simultanément  dans 39 villes grecques
Des études dont les résultats sont publiées en ce début d’année 2016 confirment que l’allaitement maternel est bon pour la santé...
Partager: 
Ajouter un commentaire
<span>22 décembre 2015 : Angelica Pereira et son bébé, Luiza, devant sa maison, à  Santa Cruz do Capibaribe, dans l'Etat de Pernambuco, au Brésil. Luiza, née en octobre, est microcéphale. </span>
<div>
	 </div>
Face à la propagation du virus Zika, plusieurs pays d'Amérique latine appellent les femmes à ne pas tomber enceintes. Facile à...
Partager: 
Ajouter un commentaire