Terriennes

Quand la chanteuse québécoise Safia Nolin répond à ses détracteurs

Safia Nolin a été vivement critiquée par les internautes sur sa tenue lors du gala de l'ADISQ au Québec. 
Safia Nolin a été vivement critiquée par les internautes sur sa tenue lors du gala de l'ADISQ au Québec. 

Safia Nolin vient de recevoir le prix « Révélation de l’année » lors du gala de l’ADISQ qui récompense les artistes musicaux québécois. Une distinction amère après les insultes qui ont fusé lors de sa venue. En cause ? Sa tenue vestimentaire pas assez chic pour certains. 

dans

La jeune femme est arrivée sans maquillage et vêtue d’un t-shirt, gilet et jean à cette soirée de gala de l'ADISQ où les artistes féminines arrivent plutôt sur leur 31, parées de tenues griffées et ultra-maquillées.

Un contraste évident mais qui a valu à la jeune Safia Nolin une tonne de commentaires déplaisants, insultes et autres bêtises surréalistes qui lui ont donné envie de répliquer dans une lettre cinglante intitulée « Salut les gens » et publiée dans Urbania.

Je me suis dit : oui je suis une femme et je peux faire ce que je veux.

Safia Nolin

​Dans cette lettre, Safia Nolin demande pourquoi elle a reçu tous ces messages à cause de son « look » ce soir-là : « Pourquoi t’insurges-tu de ma tenue ? Pourquoi ressens-tu le besoin si pressant de m’envoyer chier, de me traiter de grosse, de me dire que j’ai pas de classe, pas de talent, de me parler de manque de RESPECT ? Pourquoi tu me hais autant ? Parce que j’ai PAS porté de robe, parce que j’ai mis un t-shirt (magnifique, ok ?), parce que j’ai mis des jeans, parce que j’ai dit fuck (trois fois) parce que j’ai fait une joke à ma sœur pis je l’ai traitée de GROSSE CONNE devant tout le Québec. Parce que je suis une femme. Parce que j’ai été moi-même » écrit la jeune femme de 24 ans. 


Elle explique qu’elle a sciemment décidé ce soir-là de ne pas « costumer » la personne qu’elle est parce qu’elle est fière d’elle. « J’ai 24 ans pis j’ai décidé de dire non, y’a absolument rien qui va changer qui je suis. Je me suis dit non, je ne costumerai pas la personne que je suis parce que je suis fière d’elle. Je me suis dit oui, je suis une femme et je peux faire ce que je veux. Et je souhaite À TOUS LES HOMMES ET FEMMES ET AUTRES DE CE MONDE DE SE SENTIR COMME ÇA ».

Parce que j'ai un vagin, ça ne passe pas.

Safia Nolin

Safia précise, à très juste titre, que des artistes masculins avant elle sont, eux aussi, allés au Gala de l’ADISQ en jean et en t-shirt sans recevoir pour autant une volée de bois vert. « Sauf que la différence est là. Parce que j’ai un vagin, ÇA.NE.PASSE.PAS ».

Et oui, pourquoi ce deux poids deux mesures ? Pourquoi un artiste homme a le droit de porter un t-shirt et un jean à un gala et pourquoi pas une femme ? Il ne devrait pourtant pas y avoir de différence ! Pourquoi, au XXIème siècle, dans une société comme le Québec, fait-on encore une telle différence ? 

Safia Nolin a été victime d’intimidation à l’école, le problème était si grave qu’elle a dû changer d’école sept fois et faire appel à la police. Toute cette controverse autour de son allure ce soir-là lui rappelle donc de bien mauvais souvenirs. Elle se dit d’autant plus triste que beaucoup des messages haineux et insultants qu’elle a reçus ont été écrits par des femmes. Oui, des femmes… 

Un appel à plus d'ouverture d'esprit

Safia Nolin interpelle les Québécois pour conclure sa lettre : « Le Québec, assouplis-toi. Sois moins dure envers ton voisin, tes artistes et ta culture et surtout, tes femmes. Si t’es pas capable de m’avaler de même, je souhaite vraiment qu’un jour tu prennes une énorme gorgée d’ouverture d’esprit pour ça passe. Je sais que tu l’as encore dans la gorge pis je sais que c’est difficile, mais ça va venir, j’espère, un jour. »

Et petit message lancé aux femmes aussi pour finir : « Les filles, brisez les criss de murs et barrières de ce monde. Avec amour, respect, et un t-shirt de Gerry Boulet ». Autrement dit, les filles, soyez-vous-mêmes, aimez-vous telles que vous êtes et soyez authentiques…  

Leçon de féminisme

Voilà justement une jeune fille au talent artistique indéniable, qui a vécu des choses très difficiles, et qui a décidé d’être elle-même, et qui sert une leçon magistrale de féminisme, oui, de féminisme, à plusieurs personnes qui se qualifient justement de féministes.


A noter également que son album Limoilou trône depuis au palmarès des ventes ITunes au Canada. Toute cette histoire aura au moins eu le bénéfice de faire découvrir cette auteure-compositrice-interprète au public qui ne la connaissait pas encore. Chapeau Safia d’être toi-même et bonne route !