Terriennes

Quand Barack Obama rendait hommage à Rosa Parks

Ce 1er décembre 2015, cela fait tout juste 60 ans que Rosa Parks, couturière, femme et noire, refusait tout net de céder son siège à un homme blanc dans un autobus de Montgomery en Alabama où elle s'était installée.

dans
Il était temps de rendre hommage à Rosa Louise McCauley Parks, dite Rosa Parks, cette femme exceptionnelle qui lança le mouvement contre la ségrégation raciale aux Etats-Unis… Le 1er décembre 1955, à Montgomery (Alabama), cette couturière alors âgée de 42 ans,  refusa de céder sa place à un passager blanc dans un bus. Arrêtée par la police, elle se vit infliger une amende de 10 dollars (plus 4 dollars de frais de justice) le 5 décembre de la même année ; elle fit appel de ce jugement. Un jeune pasteur noir inconnu de 26 ans, Martin Luther King, avec le concours de Ralph Abernathy, lança alors une campagne de protestation et de boycott contre la compagnie de bus qui dura 381 jours. Le 13 novembre 1956, la Cour suprême cassait les lois ségrégationnistes dans les bus, les déclarant anticonstitutionnelles.

Le président des Etats-Unis a dévoilé mercredi 27 février 2013 une statue à l’effigie de cette figure de la lutte des droits civiques, installée au sein du capitole, à Washington. Une héroïne sans laquelle il n’en serait jamais arrivé là, estime-t-il. “C’est grâce à ces hommes et ces femmes que je suis ici aujourd’hui”, a affirmé Barack Obama. “C’est grâce à eux que nos enfants grandissent dans un pays plus libre et plus juste”.

Morte en 2005 à l'âge de 92 ans, Rosa Parks est la première Noire à être honorée de la sorte, 50 ans après les lois sur les droits civiques et 150 ans après la déclaration d'émancipation signée par Abraham Lincoln.

Le 1er décembre 1955, lançait le mouvement antiségrégationniste aux Etats-Unis

Le 1er décembre 1955, lançait le mouvement antiségrégationniste aux Etats-Unis

Cérémonie du dévoilement de la statue de Rosa Parx, le 27 février 2013, à Washington, au sein du Capitole. (Avec un extrait du discours, en anglais) : "Avec le geste le plus simple, elle a aidé à changer les Etats-Unis et à changer le monde".

“C'est grâce à des femmes comme elle que je suis ici aujourd'hui“