Terriennes

Campagne pour dénoncer les violences faites aux femmes

« La violence n'est pas toujours visible » - Cette affiche a été réalisée par la photographe danoise Trine Sejthen.
« La violence n'est pas toujours visible » - Cette affiche a été réalisée par la photographe danoise Trine Sejthen.

Participant au concours des Nations Unies, Dites non aux violences faites aux femmes, trois designers européens ont été primés pour leurs affiches, destinées à sensibiliser le grand public sur ce fléau. C'est la photographe danoise Trine Sejthen qui a reçu le premier prix.

dans
« Traitez moi comme un femme » du Kosovar Gjoke Gojani.
« Traitez moi comme un femme » du Kosovar Gjoke Gojani.
Le visage tendre d'une femme dénudée et une phrase en lettres rouges « La violence n'est pas toujours visible ». A la fois pudique et universelle, évitant l'effet de victimisation, cette affiche (ci-dessus) a remporté le premier prix du concours Dites non aux violences faites aux femmes, organisé par l'UNRIC (Centre régional d'information des Nations Unies pour l'Europe de l'Ouest).

Réalisée par la photographe danoise Trine Sejthen, elle a été sélectionnée par un jury international, présidé par le célèbre publicitaire français Jacques Séguéla. Destinée à interpeller le grand public, elle doit paraitre dans un grand nombre de journaux européens ce vendredi 25 novembre, journée internationale de lutte contre les violences faites aux femmes.
 
“Les Mots“, par la Française Raphaëlle Moreau.
“Les Mots“, par la Française Raphaëlle Moreau.
Votre soeur, votre amie...

« J’ai été très surprise. Il avait beaucoup de superbes propositions, et ce prix est très important pour moi, puisqu’il est attribué par une organisation importante comme les Nations Unies », a confié aux organisateurs Trine Sejthen, depuis Copenhague où elle possède sa propre entreprise avec deux autres collègues.

« Je veux que les gens pensent que cette femme pourrait être n’importe qui, on ne sait pas si elle est riche ou pauvre, elle pourrait être votre sœur, votre ami ou quelqu’un près de qui vous vous asseyez dans le bus », a-t-elle ajouté.

Parmi une trentaine de finalistes, deux autres designers (ci-contre) ont été primés. L'artiste kosovar Gjoke Gojani a reçu le prix du public pour « Traitez moi comme un femme » et la Française Raphaëlle Moreau a remporté le prix des jeunes pour « Les mots ».

Avec l'appui d'ONU-Femmes, ce concours a été organisé dans 40 pays européens et a reçu plus de 2700 propositions. 
 

Les finalistes du concours “Dites non aux violences faites aux femmes“

 

Dites non aux violences faites aux femmes