Dépistage du cancer : les seins des hommes

Campaña TetasxTetas por una detección temprana del cáncer de mama #DetecciónTemprana
Campaña TetasxTetas por una detección temprana del cáncer de mama #DetecciónTemprana
https://www.instagram.com/p/BErXp_xvCvj/

Cachez ces seins que Facebook, Instagram et autres réseaux sociaux ne sauraient montrer ! Pour contourner la censure, une association argentine pour le dépistage du cancer a demandé à Enrique de prêter son torse velu à une démonstration d'autopalpation du sein. 

dans
L'association Movimiento Ayuda Cáncer de Mama (Macma) agit pour le dépistage du cancer du sein, davantage que pour la prévention : "Cancer et prévention sont incompatibles. On peut, en revanche, le dépister à temps et le combattre," explique sa porte-parole, Marta Mattussi. Or le dépistage passe par un examen que chacun(e) peut effectuer au quotidien sous la douche, par exemple, pour détecter une éventuelle grosseur suspecte. Promouvoir cette méthode d'autopalpation auprès du plus grand nombre, y compris auprès des jeunes, très présents sur les réseaux sociaux - tel est l'objectif de la campagne "Seins pour seins" (#TetasxTetas sur Twitter). 

Censure aveugle

Or Facebook, Instagram et consorts ont la censure facile dès qu'ils détectent le moindre téton dans leurs publications. Grâce à des robots et des modérateurs, propos et images postés sont passés au crible, et parfois supprimés. 


► Lire notre article sur la censure automatique avec le spécialiste des médias sociaux Fabrice Epelboin. 

Alors comment contourner la censure systématique ? Comment montrer au plus grand nombre de femmes, et d'hommes, les méthodes d'autopalpation du sein sans montrer de sein ? L’association argentine Movimiento Ayuda Cáncer de Mama (Macma) a retourné la situation en retenant, pour sa campagne d'information, l'audacieuse proposition d'une agence de publicité  : "Seins et mamelons sont souvent censurés par les réseaux sociaux. Même lorsqu'il s’agit de montrer comment pratiquer un auto-examen de dépistage du cancer. Alors nous avons trouvé une paire de nichons non censurables. Lui, c’est Enrique..." Voyez cet astucieux tutoriel (en espagnol) :

Objectif jeunes

Le geste est clair, précis, explicite : mission accomplie pour Macma, donc. Sur son site, toutefois, l'association précise que l'autopalpation ne remplace pas l'avis médical, et que le dépistage du cancer mammaire passe aussi par "la consultation régulière chez le gynécologue et la mammographie". Autant de services de santé "généralement disponibles au niveau des soins de santé primaires publics" en Argentine, selon l'Organisation mondiale de la Santé

Pictogrammes, images animées et torse juvénile : c'est la jeune génération, moins encline à s'engager dans un suivi médical balisé, que Macma vise spécifiquement Instagram :

Tous touchés

L'équipe de Macma se compose de femmes qui ont eu un cancer et  l’ont surmonté. Elles ont voulu une campagne qui s’adresse à toute la population - aux femmes bien sûr, mais aussi aux hommes qui, eux aussi, peuvent souffrir de la maladie, et qui sont également touchés à travers leurs compagnes, leurs mères, leurs filles...

Finalement, la censure nous a été bénéfique.
Marta Mattussi, porte-parole de Macma

En érigeant les hommes au rang de porteur du message, la campagne choc de Macma en fait un facteur important de sensibilisation. D'autant que, par son impertinence et son intelligence, elle a eu un retentissement international : "Finalement, la censure nous a été bénéfique," se félicite sa porte-parole Marta Mattussi.