Terriennes

En Tunisie, une femme violée est poursuivie pour “atteinte à la pudeur“

Le 3 septembre 2012  une jeune femme et son fiancé étaient dans leur voiture lorsqu'ils ont été abordés par trois policiers. Deux d'entre eux ont violé la jeune femme pendant que le troisième gardait son ami.

dans

Double peine ou quand les victimes deviennent coupables

L'affaire avait fait scandale, d'autant que le porte-parole du ministère de l'intérieur, Khaled Tarrouche, avait déclaré que le couple avait été retrouvé par les policiers dans une "position immorale", tout en précisant que cela ne justifiait pas le viol qui a suivi.

Plusieurs ONG tunisiennes ont dénoncé les poursuites pour "atteinte à la pudeur" engagées contre une jeune femme violée par deux policiers. Alors que les deux policiers ont été incarcérés pour viol, la jeune femme et son fiancé "ont été convoqués par un juge d'instruction mercredi 26 septembre 2012 pour une confrontation où elle est entendue en tant qu'accusée du délit d'atteinte à la pudeur et voies de fait", selon un communiqué signé notamment par l'Association tunisienne des femmes démocrates et la Ligue tunisienne des droits de l'homme.
Les signataires dénoncent une procédure qui "transforme la victime en accusée". 

En Tunisie, une femme violée est poursuivie pour “atteinte à la pudeur“