Terriennes

Fati Niang fait circuler la cuisine africaine

Le premier camion "Food-Truck", version africaine de Fati Niang, qui espère en faire rouler d'autres...
Le premier camion "Food-Truck", version africaine de Fati Niang, qui espère en faire rouler d'autres...
Anaïs Dombret, Servane Philippe

Quand on lui demande quelle est son activité professionnelle, Fati Niang répond avec un grand sourire : 'working girl' ! Sur sa carte de visite, il est inscrit plus sobrement : "chef d'entreprise". Mais, elle ne l'a pas toujours été.

dans
Chargée d'affaires dans une société de décoration de bureaux de 2002 à 2011, Fati Niang avait besoin d'autre chose. A la fin de son congé maternité en 2012, elle décide de franchir le pas. Black Spoon (cuillère noire) est née en décembre 2013 non pas d'un coup de baguette magique mais au terme d'un long travail de préparation. Il s'agit d'un food-truck (un camion ambulant où l'on peut acheter des plats à emporter) qui propose à la vente des plats africains.

La carte a été créée autour du riz : poulet yassa, aloko (bananes plantin frit), tiep bou dienn, mafé. L'inspiration vient de l'Afrique de l'Ouest, la cuisine de son enfance. Le père de Fati est arrivé en France dans les années 70 en banlieue parisienne pour travailler chez Renault. Sa mère s'occupait des 7 enfants et a transmis à son aînée l'art de la cuisine sénégalaise. La jeune femme aurait bien aimé ouvrir un restaurant "en dur", mais les financements n'ont pas suivi. Ces refus lui donné l'énergie pour inventer.

Les couleurs du métissage

"Nous avons été élevés à l'africaine, explique la jeune femme de 34 ans. Je ne me revendique pas Chef mais j'ai toujours mijoté des plats". Pour élaborer le menu, elle s'est donc fait aider par un spécialiste de ces saveurs. Le nom de son camion a, lui, été choisi parmi une sélection "qui faisait quatre pages de format A4", faite par une agence de communication. La marque porte les couleurs du métissage : du noir et blanc mêlés à une touche de rose qui incarne la féminité. Rien n'est laissé au hasard.

Fati Niang, un condensé de diversité des origines, des saveurs et des espoirs
Fati Niang, un condensé de diversité des origines, des saveurs et des espoirs
Anaïs Dombret, Servane Philippe

A l'heure des réseaux sociaux, il faut délivrer un message fort et des visuels qui marquent les esprits. Et ça marche ! Sur Facebook, Black Spoon recense plus de 5000 fans. Le succès vient surtout d'une réelle demande. L'entrepreneure a su se positionner sur un créneau en devenir : la fast-food africaine.

Un client, croisé devant le camion de Black Spoon, résume très bien la situation : "on peut manger italien, japonais, chinois, français, grec sur le pouce mais pas africain ! On ne peut être que satisfait de voir que le choix s'élargit".

Quand on est une femme, que l'on a pas d'expérience et que l'on est pas du métier, il est très difficile de trouver un banquier qui vous fait confiance

Fati sourit en entendant ces propos. Un sourire très doux et des yeux rieurs qui contrastent avec la volonté de fer de cette mère de famille. Monter son entreprise n'a pas été une mince affaire. Le plus dur dans cette aventure ? "Les banques", répond Fati sans hésitation. "Quand on est une femme, que l'on a pas d'expérience et que l'on est pas du métier, il est très difficile de trouver un banquier qui vous fait confiance". La situation de mère célibataire de deux enfants n'a pas arrangé les choses. A d'autres femmes qui voudraient se lancer, elle donne ce conseil : "ce n'est pas parce qu'on devient maman que tout s'arrête".

La période de chômage lui a permis de joindre les deux bouts et depuis décembre dernier, elle peut enfin se verser un salaire.

En seulement un an d'existence, Black Spoon a fait du chemin : le camion a été sélectionné pour le concert événement de Beyoncé et de Jay-Z au Stade de France en septembre 2014, Fati Niang a reçu le prix African’Elles "femmes innovantes", l’une des récompenses du Prix de l'entrepreneur africain de France. Son ambition ne s'arrête pas là et l'aventure pourrait se poursuivre avec un deuxième camion, peut-être même hors des frontières françaises…

Fati Niang dans la série "les Pionnières de l'Afrique"
Un portrait de Fati Niang en images pour la série Les Pionnières de l'Afrique, durée 6'30