Antigone jouée par des réfugiées syriennes

Réfugiées, déplacées, violentées mais aussi enfermées, des projets pensés autour de l'art - théâtre, photographie, danse, cirque -,  sont proposés, partout dans le monde, pour aider les femmes à se reconstruire.

<p>Sabine Choucair lors d'une répétition d'une pièce pour inciter les réfugiés syriens à scolariser leurs enfants pour son projet La Caravane</p>
Beaucoup d'enfants rêvent de devenir clown. Sabine Choucair rêvait d'être actrice. Elle est devenue une clown engagée. L'un de...
Partager: 
S'émanciper par sa voix, tout un programme. Qu'elles soient ingénieures, cheffes d'entreprises ou initiatrices de projet, des...
Partager: 
"Je veux juste aider, surtout les enfants qui bien souvent ne vont plus à l'école et se trouvent dans un affreux univers" dit modestement Diala Brisly.
Âgée de 36 ans, Diala Brisly est arrivée au Liban, en 2014, de Turquie où elle avait fui sa Syrie natale. Aujourd’hui,...
Partager: 
Dans un quartier sensible de Marseille, dans le sud de la France, quinze femmes de tous âges, origines et religions, se partagent...
Partager: 
Une violoniste de l'orchestre égyptien pour femmes aveugles Al Nour Wal Amal au Caire
« Al Nour wal Amal », orchestre symphonique de musiciennes égyptiennes non-voyantes, est unique au monde. Créé au sein de...
Partager: 
La grande humoriste et poètesse Zouc, après son retrait de la scène
Le gouvernement remettait mardi 1er septembre 2015 au Noirmont son Prix des arts, des lettres et des sciences à l’humoriste, qui...
Partager: 
L'Olympia de Manet revisitée par Lisa Salamandra
L’artiste peintre américaine Lisa Salamandra a présenté sa série « Raw Meat » (Viande Crue) à la Fondation des Etats-Unis à Paris, avant de s’installer à Montluçon dans le centre de la France. Dans ses œuvres, elle exprime avec force dans l’art du collage, la transformation de la figure humaine en chair animale, en mettant en scène un érotisme dérangeant et captivant à la fois.
Partager: 
Des femmes de la prison de Baabda, comédiennes dans la pièce « Shéhérazade à Baabda » de la libanaise Zeina Daccache. Crédit photo : Dalia Khamissy
Prisons surpeuplées, détenues laissées à l’abandon, l’univers carcéral n’a pas bonne réputation au Liban. Des associations comme...
Partager: 
Chaque année, une troupe française de cirque se déplace dans le centre de l'association Caméléon aux Philippines. Leur mission ?...
Partager: 
Patricia Gomis, en novembre 2014 à Dakar ©TV5MONDE
Séparée de sa famille à deux reprises, Patricia Gomis devient la bonne à tout faire pendant trois ans d'un "oncle" qui vit en...
Partager: 
Première d'Antigone le 11 décembre 2014, jouée au théâtre Al Madina de Beyrouth © Tabitha Ross
Avec plus d'un million de réfugiés syriens, plus que tout autre pays de la région, le Liban vit de plein fouet et au quotidien...
Partager: 
“Les cercles“, une oeuvre Imigongo réalisée par une Rwandaise et exposée à Paris à l'espace Agnès b. Dans certaines cultures, le motif du “tourbillon“ appelé aussi “arabesque“ symbolise la vie.
Au Rwanda, vingt ans après le génocide, les stigmates sont encore là. Des orphelins, des veuves, et des traumatismes. Depuis...
Partager: 
Alone we stand“, pièce du théâtre al-Farah sur les femmes célibataires, écrite collectivement par les acteurs sous la direction de Marina Barham et Pietro Floridia, Cultural Palace, Ramallah, 13/02/2014  ©Julie Couzinet
Pour la première fois de son existence incertaine, la Palestine participait à la campagne internationale One Billion Rising for...
Partager: 

Pages