Le genre fait tout un bazar à Marseille

L'une des oeuvres exposées au MuCEM, cette motocycliste étonnante, immortalisée par le photographe marocain Hajjaj Handpick.
L'une des oeuvres exposées au MuCEM, cette motocycliste étonnante, immortalisée par le photographe marocain Hajjaj Handpick.

Alors que les adversaires des approches ou des études de genre s'agitent maintenant que le mariage pour tous est devenu réalité, le nouveau musée de Marseille, le MuCEM, dédié aux cultures méditerranéennes, leur répond avec malice avec une exposition bien nommée : "Au bazar du genre, féminin-masculin en Méditerranée". Visite guidée.

dans
Dans un contexte de bouleversements de l'ordre des sexes, l'exposition propose au public un état des lieux sur la question du "genre". Une première partie, intitulée "Mon ventre m'appartient", traite de la question de la maternité et des luttes menées par les femmes pour obtenir le droit à la contraception. Sont ensuite abordées les revendications pour l'égalité entre hommes et femmes, avant une section nommée "Vivre sa différence", à la résonance particulière avec l'adoption de la loi sur le mariage homosexuel.

"Mon prince viendra pose ensuite la question de la rencontre amoureuse aujourd'hui, à l'heure d'internet", commente le commissaire de l'exposition Denis Chevallier. Pour finir, "Chacun son genre" met l'accent sur la possibilité accrue pour les individus de jouer avec les codes et les renversements des rôles sexuels et sexués.

Entre érotisme et violence, la visite associe des objets du quotidien, des oeuvres d'art contemporain (Niki de Saint-Phalle, Louise Bourgeois, Pierre et Gilles, Canan, Sandra Dukic...) et de nombreux extraits de films documentaires et de fictions.

Une déambulation nécessairement dérangeante

26.06.2013
Une déambulation nécessairement dérangeante

Jusqu'au 6 janvier 2014, au MuCEM, Musée des civilisations, de l'Europe et de la Méditerrané, Marseille. Toutes les informations ici.

Revoir l'émission spéciale de Maghreb-Orient-Express consacrée à Marseille, capitale européenne de la Culture ici.